Regard sur la région des Grands Lacs en Afrique : Conférence annuelle du Programme d’études internationales du Collège Glendon

Share

Les conférences organisées dans le cadre du Projet d’études indépendantes du Programme d’études internationales du Collège Glendon ont remporté des prix prestigieux. Cette année, pour célébrer son 10e anniversaire, le Projet a spécialement choisi comme thème La Région des Grands Lacs en Afrique : les voies du passé, quelle voix à l’avenir? La conférence annuelle aura lieu le samedi 26 février.
Le Burundi, la République démocratique du Congo, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda forment les régions Est et Centre de l’Afrique, qu’on appelle communément la région des Grands Lacs. Les récentes flambées de violence qu’a connues la région ont des origines complexes et elles ont suscité un sentiment d’incompréhension au sein de la communauté internationale. Bien que ces pays soient des entités distinctes, les diverses origines ethniques des populations ainsi que les frontières artificielles héritées de la colonisation ont semé les germes des problèmes actuels de cette région. L’étude est entreprise dans l’espoir que les nations et les groupes ethniques qui y vivent puissent collaborer à un avenir de paix pour cette partie de l’Afrique.



Comme ceux des années précédentes, le projet d’études sur la région des Grands Lacs en Afrique est mis en place et dirigé par les étudiants. Son comité organisateur est formé de six étudiants en Études internationales et d’un étudiant en Économie, qui travaillent sous la supervision du professeur Michael Barutciski du Département d’études internationales. Cette initiative est rendue possible grâce à l’aide du ministère des Affaires étrangères du Canada et du Bureau du principal du Collège Glendon.


Le projet se compose de séminaires hebdomadaires qui permettent aux étudiants d’explorer des thèmes pertinents tout au long de l’année scolaire et dont le point culminant sera la conférence du 26 février. Lors d’une étude de terrain dans un des pays de la région des Grands Lacs, les participants recueilliront ensuite des données quantitatives et qualitatives qui enrichiront leurs travaux de recherche qui seront publiés avec les actes de la conférence à la fin du projet. Comme par les années passées, la conférence mettra au programme deux panels de discussion simultanés pendant la journée. Au menu du déjeuner-buffet : spécialités culinaires, chants et danses de l’Afrique.

Plusieurs conférenciers et invités de prestige sont attendus à cette conférence, notamment l’honorable Anne Leahy, ambassadrice du Canada pour la région des Grands Lacs en Afrique, la Dre Sumeet Sodhi de Médecins sans frontières, Monique Mujawamariya, présidente et fondatrice du Fonds Africa, Georges Tshionza Mata, secrétaire général de SERACOB/Central Africa (Service de Renforcement des Appuis aux Communautés de Base en Afrique Centrale), pour n’en nommer que quelques-uns.

Les précédentes conférences du Programme d’études internationales ont porté sur diverses régions du monde, dont Cuba, la Chine, l’Afrique du Sud, l’Union européenne, le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est et le Brésil. Les deux plus récentes ont remporté des prix prestigieux, soit le Prix du leadership étudiant en internationalisation du Bureau canadien de l’éducation internationale (Russie, 2003) et le Prix de la Banque Scotia et de l’AUCC pour l’excellence en internationalisation (Inde, 2004).

Pour s’inscrire en ligne et obtenir plus d’information sur la conférence du Programme d’études internationales, visiter le site www.glendon.yorku.ca/greatlakesofafrica. Il est également possible de communiquer avec le comité organisateur par courriel (GLRAISC@glendon.yorku.ca) ou par téléphone (416.846.5004).

Article soumis par Marika Kemeny, agente de communication de Glendon


Publié le 26 January 2005