Le Théâtre La Tangente : première compagnie théâtrale en résidence à Glendon

Share

Le Théâtre Glendon était plein à craquer le jeudi soir 27 mai pour une première dans l’histoire du Collège : la signature d’un partenariat entre les Services aux étudiants et la compagnie de théâtre La Tangente, de Toronto. En signant cette entente qui présente de grands avantages pour les deux parties, La Tangente devenait la compagnie de théâtre en résidence de Glendon.
Après le chaleureux mot de bienvenue du principal de Glendon, Kenneth McRoberts, et les salutations du dramaturge et codirecteur artistique de La Tangente, Claude Guilmain, ce fut au tour de la principale adjointe aux Services aux étudiants, Louise Lewin, de prendre la parole. C’est la professeure Lewin qui a saisi l’occasion lorsque celle-ci s’est présentée et a fait les premières démarches qui ont mené à l’entente. Cet événement historique a attiré un public enthousiaste composé de journalistes, de nombreux membres de la communauté de Glendon et de représentants du milieu théâtral francophone de Toronto, notamment Guy Migneault, directeur artistique du Théâtre français de Toronto (TFT) et actuel président de l’Association des théâtres francophones de l’Ontario (ATFO).

Claude Guilmain et Louise Naubert

Louise Lewin et Claude Guilmain ont remercié pour leur appui soutenu tous les artisans de ce partenariat, dont Jacinthe Dallaire (membre du conseil d’administration de La Tangente), la Fondation Trillium, le principal McRoberts, la principale adjointe aux Services académiques Françoise Mougeon et le directeur général du Collège Gilles Fortin. Ils ont aussi remercié Yves Frenette, directeur du département d’études pluridisciplinaires, Robert Wallace, directeur du programme d'arts dramatiques, Duncan Appleton, directeur technique du Théâtre Glendon, et Martine Rheault, coordonnatrice des affaires culturelles et artistiques du Collège.

Claude Guilmain a présenté un bref survol historique rappelant les liens de longue date qui existent entre le Théâtre La Tangente et Glendon. Après sa fondation en 1994, la troupe qui s’appelait alors Les KLEKTIKS a pu utiliser gratuitement les locaux du Théâtre Glendon pour répéter, un grand avantage pour une jeune troupe aux ressources financières limitées. Rebaptisée La Tangente en 1999, la troupe est présentement dirigée par Claude Guilmain et Louise Naubert.

Dans un brouhaha de cérémonies officielles, de crépitements de flashs et d'applaudissements, Louise Lewin et Claude Guilmain ont signé le document scellant l’entente initiale de trois ans. Comme c’est le cas pour tout bon partenariat, les deux parties sont gagnantes. La Tangente dispose maintenant d'un lieu de résidence, un théâtre entièrement équipé où la troupe peut gratuitement répéter et se produire. Le plus grand avantage pour Glendon est que la compagnie s’engage à créer des occasions d’échanges avec le département d'arts dramatiques du Collège, à conseiller les étudiants dans leurs productions dramatiques et à stimuler l'activité culturelle sur le campus aussi bien en français qu’en anglais.


La cérémonie des signatures a été suivie d’une lecture expérimentale de la pièce en chantier de Claude Guilmain, Requiem pour un trompettiste, exécutée par des membres de la compagnie et présentée dans le cadre des Chantiers-théâtre 2004 de l’AFTC (Association des théâtres francophones du Canada). L’attention soutenue du public est de bon augure pour l’avenir de la pièce et le succès de la compagnie sur le campus.

À gauche : Membres de Théâtre La Tangente



Article soumis par Marika Kemeny, conseillère en relations publiques et communications au Collège Glendon



Publié le 8 June 2004