Les futurs enseignants d’anglais langue internationale de Glendon en stage à Cuba

Share

Vingt-cinq étudiants inscrits au programme à succès CERT D-TEIL – Certificate of the Discipline of Teaching English as an International Language (certificat en enseignement de l’anglais langue internationale) se sont vu offrir une expérience d'enseignement hors du commun le printemps dernier. Ils ont eu l’occasion exceptionnelle de prendre part à un stage d’enseignement de deux semaines à Cuba, du 28 avril au 12 mai, au prestigieux Instituto Pedagogico Superior Varona de La Havane.

Il s’agissait du premier groupe d’étudiants à profiter de l’accord d’échanges officiel York-Varona signé en avril 2006. Leur participation a été considérablement facilitée grâce au York International Mobility Grant, une bourse permettant de défrayer leurs dépenses de transport et de logement.

Pour bon nombre de raisons, le programme de formation des enseignants de Varona est est un excellent complément à celui de Glendon. Varona est l'établissement le plus important en matière de formation des enseignants à Cuba. Ses 19 000 étudiants suivent un programme s’étendant sur cinq ans qui comprend des exigences croissantes de stages obligatoires et forme les étudiants à enseigner à la fois l’anglais et le français, tout comme le programme D-TEIL de Glendon.
Quelques membres de l'équipe glendonien

Les participants canadiens ont été répartis en petites équipes et on leur a assigné des classes cubaines précises avant leur départ. De plus, ils ont reçu à l’avance une formation et une préparation approfondies pour leur stage au sein de leur programme à Glendon, ainsi qu’une foule de renseignements pratiques de la part du personnel de York International.

Une fois à Varona, les participants ont eu l’occasion d’enseigner en groupe et individuellement, se concentrant sur « les 3 P » : présentation, pratique et performance en salle de classe. Le rôle accru de la réflexion dans l'expérience en salle de classe, un élément important du cours Teaching English as an International Language de Glendon, a été particulièrement mis en évidence au cours du stage cubain. Les futurs enseignants devaient observer des cours de langue et faire rapport de leurs observations. En même temps, ils ont aussi pu enseigner à leurs pairs à plusieurs reprises, ce qui leur a permis de pratiquer l’autocritique et de recueillir les commentaires des autres. Cet exercice visait à améliorer leurs méthodes d'enseignement. Dans le cadre de l’expérience de Varona, ces commentaires étaient toujours faits avec empathie et dans une démarche d’appui.


Deux membres du corps enseignant de Glendon accompagnaient le groupe d’étudiants : Ian Martin, professeur au département d’Études anglaises et directeur du programme CERT D-TEIL, de même que Rosalind Gill, professeure à l’École de traduction de Glendon. Tous deux forts d’une large expérience cubaine, leur rôle consistait à observer si les étudiants s’acquittaient bien de leurs tâches et à prodiguer des conseils au besoin. S'est aussi joint à eux pour la coordination du stage le professeur de Varona Alejandro Torres, lequel a visité des universités canadiennes en 2002 grâce à une bourse de l’ambassade du Canada dans le but d’étudier des possibilités d’échanges universitaires. Une des conditions liées à cette bourse était que les établissements d’attache des participants cubains incluent un volet d’études canadiennes dans leurs cours des années supérieures. Le groupe de Glendon a eu l’occasion de visiter la Salle d’études canadiennes de Varona et de rencontrer les étudiants participants.

Le groupe canadien était hébergé sur le campus Ciudad Libertad de Varona, qui a servi de quartier général à Che Guevara en 1960 après la prise du pouvoir par l’armée révolutionnaire. Il y avait toutefois de nombreux autres endroits intéressants à visiter, y compris le célèbre Club Tropicana, de magnifiques édifices de style colonial, des parcs exotiques et des plages tropicales. Les étudiants canadiens ont fait des sorties mémorables, par exemple les festivités du 1er mai au Square de la Révolution, une visite guidée des vieux quartiers de La Havane, une visite au Musée de la campagne pour l’alphabétisation et une soirée dansante à saveur cubaine. Les enseignants hôtes et leurs professeurs ont réservé un accueil chaleureux et inoubliable aux Canadiens et de nombreuses amitiés se sont nouées au cours de ce séjour.

Un des moments forts pour les professeurs accompagnateurs a été l’événement « portes ouvertes » de l’Association professionnelle cubaine des professeurs d’anglais, qui avait lieu à La Havane durant leur séjour. Les organisateurs de l’association ont accueilli tout le groupe à cette activité au cours de laquelle le professeur Martin de Glendon a fait une allocution sur le thème « Le rôle de la réflexion dans un programme d’enseignement de l’anglais langue internationale. »

Les Canadiens et les Cubains travaillent ensemble dans la classe

Ian Martin a résumé l’opinion de tous les participants lorsqu’il a affirmé que « cette expérience n’aurait pu être meilleure. » Un étudiant a remarqué : « On croyait venir pour un stage en enseignement, mais ça s’est avéré être un stage d’apprentissage. » Un autre a ajouté : « Je me suis rendu compte de la pertinence de mes études universitaires et j'ai été mis en relation avec la communauté mondiale des enseignants et des experts des langues, dont je fais partie. » Un troisième étudiant raconte : « J’ai été touché par la générosité de ces gens qui donnent sans compter alors qu’ils n’ont rien. […] Je n’aurais pu rêver d’une meilleure expérience internationale d’enseignement de l’anglais langue seconde qu’auprès des Cubains. »

« Ce stage D-TEIL 2006 constitue le séjour à l’étranger le plus complet de toute classe dans l'histoire de Glendon », conclut M. Martin, « et nous sommes tous très fiers d’y avoir pris part. »

Article soumis par Marika Kemeny, agente de communication de Glendon


Publié le 25 septembre 2006