Deux pièces de théâtre mises en scène par des professeurs d’art dramatique de Glendon simultanément présentées à Toronto

Share

Deux spectacles professionnels, mis en scène l’un par un professeur et l’autre par un ex-professeur du Programme d’études d’art dramatique de Glendon, prennent simultanément l’affiche à Toronto à la fin de septembre.

Aleksandar (Sasha) Lukac enseigne présentement l’art dramatique à Glendon. Il dirige la mise en scène de Family Stories – Belgrade, une œuvre de la réputée dramaturge serbe Biljana Srbljanovic qui prend l’affiche au Harbourfront Centre. Cette pièce qui a connu un grand succès sur la scène théâtrale internationale a été traduite en plus de 20 langues et a été présentée dans plus de 50 salles de spectacle. Sasha Lukac, metteur en scène d’une production étudiante hautement réussie de cette pièce à Glendon, dirige la première « officielle » en langue anglaise au Studio Theatre du Harbourfront Centre, en collaboration avec la troupe Actors Repertory Company. La pièce sera présentée du 20 septembre au 8 octobre, du mardi au samedi à 20 h et le dimanche, à 14 h. (Billetterie : 416.973.4000; site Web : www.arcstage.com).

Sasha Lukac est diplômé de l’Académie d’art dramatique de Belgrade. Dans sa Yougoslavie natale, il a dirigé plus de 50 mises en scène professionnelles et il a remporté plusieurs prix pour son travail. Il a également été directeur artistique du Théâtre national de Belgrade, du Théâtre Zoran Radmilovic et du Théâtre Plexus Boris Pilnjak. Au Canada, il enseigne l’art dramatique et le théâtre au Collège Glendon, à l’Université York et à l’Université McMaster. Récemment, Lukac a reçu une nomination pour un prix DORA pour sa production de
Christmas at the Ivanovs au Talk Is Free Theatre.

Au même moment, le Théâtre La Tangente, troupe que dirige Claude Guilmain, ex-professeur d’art dramatique à Glendon, monte une pièce écrite par Guilmain, Requiem pour un trompettiste. Après avoir été présentée au Centre national des Arts d’Ottawa au début de septembre, la pièce sera à l’affiche du Théâtre Glendon du 20 septembre au 1er octobre.

Les codirecteurs artistiques du Théâtre La Tangente, Claude Guilmain et Louise Naubert, ont signé une entente de partenariat de trois ans avec Glendon en mai 2004, faisant officiellement de la troupe la (première) compagnie de théâtre en résidence du Collège. Le partenariat est avantageux pour les deux parties puisqu’il offre un lieu de résidence à la troupe et qu’il suscite des occasions d’échanges pour les étudiants du département d’art dramatique et d’enrichissement culturel pour l’ensemble du campus.

Requiem pour un trompettiste est basée sur l’affaire Walkerton, une histoire de contamination de l’eau dans une petite ville ontarienne qui a pris des allures de scandale lorsque les médias ont dévoilé la corruption politique, la négligence et la désinformation qu’elle cachait. La pièce se déroule dans une ville ontarienne à une époque fictive que l’auteur situe dans les années cinquante, au moment où viennent de se produire trois meurtres quasi simultanément. Dans cette œuvre qui allie texte et musique, Guilmain réussit avec brio à soutenir la tension et à augmenter l’effet dramatique. Le Théâtre Glendon est situé sur le campus du Collège, au 2275 de l’avenue Bayview, Pavillon York, salle 162. Billetterie : 416-487-6832; site Web de La Tangente : http://www.theatrelatangente.ca.

Article soumis par Marika Kemeny, agente de communication du Collège Glendon.


Publié le 26 septembre 2005