La professeure de sociologie Joanna Robinson examine la privatisation de l’eau dans son nouveau livre publié aux presses universitaires du MIT

Partager

Une professeure de sociologie à Glendon, Joanna Robinson, vient de publier un ouvrage sur la politique de l’eau aux prestigieuses presses universitaires du MIT.

Dans Contested Water, Joanna Robinson examine le travail d’organisation des mouvements sociaux locaux contre la privatisation de l’eau. Elle décrit les luttes pour le contrôle des services d’alimentation en eau à Stockton (Californie) et à Vancouver. Les mouvements dans ces deux communautés présentent des tactiques, trajectoires et résultats contrastés, et Robinson analyse les facteurs qui ont façonné ces luttes.

L’ouvrage reçoit déjà les éloges du professeur David S. Meyer (University of California, Irvine) : «Joanna Robinson nous rappelle que les conflits autour de l’eau sont en croissance aussi bien dans les pays riches que dans les pays pauvres. Les campagnes d’activistes contre la privatisation de l’eau au Canada et aux États-Unis sont d’importantes luttes dans une bataille plus vaste sur l’avenir des biens communs. Contested Water nous offre un récit fascinant, une analyse éclairante et des leçons pour les activistes. C’est une référence essentielle pour comprendre les batailles entourrant les réformes néo-libérales qui définiront la prochaine décennie.»

(Source: MIT Press)


Publié le 4 avril 2013