Glendon célèbre la Journée internationale de la traduction

Share

Le 25 septembre dernier, l’École de Traduction de Glendon a célébré la Journée internationale de la traduction par des exposés de professionnels, des mets épatants et des prix pour les étudiants les plus prometteurs. Plus de 70 personnes – étudiants, anciens de l’École et professeurs – ont participé à cette populaire rencontre annuelle organisée par l’École, en collaboration avec l’ATIO, l’Association des traducteurs et interprètes de l’Ontario.


Il y avait du monde à la Soirée de la traduction internationale

Nancy McInnis, présidente de l’ATIO, a brisé la glace en invitant chaudement les étudiants de l’École à se joindre à l’organisation et à profiter des nombreux avantages professionnels que l’adhésion offre à ses membres. « L’ATIO offre des occasions de se mettre en réseau avec d’autres professionnels; elle fait circuler de l’information sur les rencontres et colloques, ainsi que sur les tendances du milieu; elle offre des possibilités de perfectionnement et ouvre des portes vers l’emploi », a-t-elle indiqué. L’organisation offre également un rabais sur les frais d’adhésion aux aspirants traducteurs et interprètes actuellement aux études.

Mme McInnis a présenté ensuite les deux conférenciers de la soirée, Nelida Chan et Denis Perreault, terminologues et chargés de cours à temps partiel à l’École de traduction de Glendon. Mme Chan a parlé des nouvelles orientations du domaine de la terminologie et M. Perreault de l’expérience des terminologues qui œuvrent en Ontario. Leurs présentations étaient une mine d’information pour tous ceux qui forment les rangs de la profession ou qui aspirent à les joindre.

Après les exposés, Mme McInnis a remis deux prix au nom de la FondATIO : le Prix de l’excellence a été décerné à Ariana Muresan, qui a obtenu la meilleure moyenne cumulative chez les finissants de cette année et qui est inscrite actuellement au programme de maîtrise en traduction; et une bourse d’études de 1 000 $ à Karla Hernandez, étudiante de troisième année en traduction.

À gauche : G-d, Karla Hernandez et Ariana Muresan reçoivent leurs prix

Les invités ont même eu droit à un délicieux frisson quand la directrice de l’École, Candace Séguinot, a annoncé les gagnants d’un tirage dont le prix était l’entrée gratuite au colloque de 2008 de la Multi-Languages Corporation, qui aura lieu le 22 novembre à l’Université Victoria de l’Université de Toronto. Lyna Luc, étudiante du B.A. en traduction, Olga Sapachova, étudiante de la M.A. en traduction et Karen Legister, étudiante du certificat en traduction espagnol-anglais sont les trois heureuses gagnantes.

La participation de l’ATIO à cette rencontre annuelle et le soutien constant que l’organisation offre à l’École de traduction de Glendon et à ses étudiants sont grandement appréciés et font l’objet d’une reconnaissance sincère. De nombreux remerciements sont dus également à l’assistante de programme de l’École, Aileen Rakocevic, une personne exceptionnelle que tout le monde aime et dont le rôle chaque année est crucial pour la réussite de la rencontre. Le souci du détail dont elle fait preuve ne s’arrête pas à la logistique et aux invitations. On lui doit également le magnifique buffet qui donne à la soirée son atmosphère si cordiale.

À droite : G-d, Nelida Chan, Nancy McInnis et Candace Séguinot


Notes biographiques sur Nelida Chan et Denis Perreault

Titulaire d'une maîtrise en anglais (linguistique) de l'Université York, Nelida Chan travaille dans le domaine de la terminologie depuis 30 ans. Elle a occupé pendant 10 ans plusieurs postes au sein du service responsable de la base de terminologie (TERMIUM) du gouvernement fédéral. Elle travaille actuellement au sein de l'Unité de terminologie du Service de traduction du gouvernement de l'Ontario. Nelida enseigne la terminologie à l'École de traduction de Glendon depuis 1988 et plus récemment au Programme de maîtrise en traduction. Depuis les années 1990, elle est membre active de l'ISO, l'organisme international de normalisation. Elle a été la présidente du Groupe de travail chargé de la refonte de la norme, Travail terminologique – principes et méthodes. Depuis 2006, elle est responsable du Groupe de travail chargé de l'élaboration de normes en traduction et en interprétation et, au sein de ce groupe, elle est la chef du projet de terminologie. Elle est également la chef du projet de la norme, Produits et services en terminologie. Au niveau national, elle est présidente du Sous-comité 1 du Comité consultatif canadien (CCC) du TC 37 de l’ISO. Elle a aussi offert de nombreux ateliers en terminologie et a participé à de nombreux projets de terminologie y compris l'élaboration du module consacré à la normalisation pour le didacticiel de terminologie Le Pavel.


Diplômé en traduction de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Denis Perreault enseigne la terminologie au Collège universitaire Glendon depuis 2001. Il œuvre dans le domaine de la terminologie depuis 1986, d’abord, en tant que terminologue au Service de traduction du Groupe La Mutuelle à Waterloo, Ontario et, depuis 1990, au sein de l’Unité de terminologie du Service de traduction du gouvernement de l’Ontario à Toronto où il occupe le poste de conseiller en terminologie depuis 1999. Il a aussi offert de nombreux ateliers de formation en terminologie au sein de la fonction publique de l’Ontario et fait partie de divers comités et réseaux de terminologie. Il a notamment présidé le Comité de terminologie du Réseau des traductrices et traducteurs en éducation de 1997 à 2000 et est actuellement un expert-conseil au sein du Groupe de coordination de la terminologie du Comité technique 37 de l’ISO (ISO/CT 37). Le CT 37 est le comité de l’ISO chargé d’élaborer les normes internationales en matière de terminologie et de ressources langagières.


Un article de Marika Kemeny, l’agente de communications du Collège universitaire Glendon


Publié le 21 octobre 2008