Symposium du Comité indépendant de recherche sur le Vénézuéla

Share

Le 14e Symposium annuel d’Études internationales de Glendon, qui portait sur le Vénézuéla, attiré plus de 150 personnes, le 28 février dernier. Les organisateurs ont réussi à orchestrer, pour Glendon et la communauté universitaire de York, une rencontre internationale unique, source d’une expérience irremplaçable.

Le conférencier principal était Gregory Wilpert, sociologue germano-américain, écrivain indépendant et rédacteur en chef du site Web venezuelanalysis. Il a publié en 2007 Changing Venezuela by Taking Power: The Policies of the Chavez Government (« Changer le Vénézuela en prenant le pouvoir. L’histoire et les politiques du gouvernement Chávez »). Plusieurs conférenciers canadiens et états-uniens ont pris la parole, dont James Early, directeur des politiques en matière de patrimoine culturel au Center for Folklife and Cultural Heritage de la Smithsonian Institution. James Early prenait part à une table ronde sur les relations entre l’Amérique du Nord et le Vénézuéla.

À gauche : Le Comité de recherche indépendante de 2009: au premier rang de gauche à droite, Andrea Hiebert, Clara Wong, Ekaterina Malyuzhinets, Avril Lang. En arrière, de gauche à droite, Andrew Campbell, Katherine Hall, Nicholas Hersh

Maria Victor, sociologue vénézuélienne et analyste des politiques, a abordé des questions de géopolitique et de sécurité en compagnie de l’écrivaine, journaliste et activiste Judy Rebick, présidente du Comité canadien d’action sur le statut de la femme de 1990 à 1993 et fondatrice de rabble.ca, un site de nouvelles et de discussion en ligne. Judy Rebick est titulaire de la chaire Sam Gindin en justice sociale et démocratie, offerte par les Travailleurs canadiens de l’automobile à l’Université Ryerson. Elle est également l’auteure de Transforming Power: From the Personal to the Political (2009).

Ont également participé à la conférence Mirña Quero de Pena, consule générale du Vénézuéla en poste à Toronto, et José Rodriguez de la Sierra, chef du service politique de l’Ambassade, qui ont tous deux exprimé leur reconnaissance envers le Comité indépendant de recherche et l’ont félicité de son engagement à faire connaître le Vénézuéla au grand public, malgré les difficultés : en plus de l’interruption des activités due à la longue grève à York, certains des invités à la table ronde n’ont pu se présenter parce que l’ambassade canadienne au Vénézuéla a refusé de leur accorder un visa.

À droite : Spectacle culturel avec Eliana Cuevas

En matinée, les participants pouvaient choisir entre deux séances : Spanning the Americas: North America & Venezuelan Relations (« Embrasser les Amériques : relations entre l’Amérique du Nord et le Vénézuéla ») ou Economic & Trade Perspectives on Venezuelan Development: Past, Present & Future (« Perspectives économiques et commerciales sur le développement du Vénézuéla : le passé, le présent, l’avenir »). Pour la seconde table ronde de la matinée, ils avaient le choix entre The Geopolitics & Security of Venezuela in Latin America (« Géopolitique et sécurité : le Vénézuéla en Amérique latine ») ou The Development of Venezuelan Social Policies (« Élaboration des politiques sociales vénézuéliennes »). Les quatre séances abordaient des questions de prime importance pour le développement du Vénézuéla.

Pendant la pause, les invités ont pu goûter la cuisine vénézuélienne authentique et apprécier la culture du pays, grâce au magnifique spectacle offert par Eliana Cuevas, chanteuse d’origine vénézuélienne installée à Toronto, et son groupe de musiciens. À la suite de la conférence de Gregory Wilpert, tous les participants se sont réunis pour la table ronde de l’après-midi, intitulée Chávez: The Man and the Movement (« Chávez, l’homme et le mouvement »).

Le Comité indépendant de recherche pour 2008-2009 est formé d’étudiants de quatrième année du programme d’Études internationales de Glendon : Andrew Campbell, Katherine Hall, Nicholas Hersh, Andrea Hiebert, Avril Lang, Ekaterina Malyuzhinets et Clara Wong.

À gauche : Gregory Wilpert, orateur principal de la conférence

Le symposium annuel d’Études internationales de Glendon est un projet entièrement conçu et géré par les étudiants. Le premier symposium a été organisé en 1995-1996 par un groupe d’étudiants très motivés, qui souhaitaient approfondir leur connaissance de régions ou de pays étrangers et de leurs relations avec le Canada. Depuis, la clé du succès repose essentiellement sur l’enthousiasme, le dévouement et la créativité inépuisables des étudiants qui s’engagent dans ce projet chaque année.

En 2003, le Symposium sur la Russie a reçu le Prix du leadership en internationalisation du Bureau canadien de l’éducation internationale (BCÉI); et en 2004, le Symposium sur l’Inde a reçu le Prix de la Banque Scotia et de l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC) pour l’excellence en internationalisation.

Pour de plus amples renseignements au sujet du Symposium sur le Vénézuéla, rendez-vous sur le site Web de l’événement, au http://www.venezuelasymposium.org [en anglais seulement]. Des photos de la rencontre seront affichées sous peu. Pour des renseignements sur les symposiums antérieurs, visitez le http://www.glendon.yorku.ca/etudesinternationales/colloque.html.


La réception après la conférence avait réuni trois générations d'organisateurs de symposia sur la Turquie, l'Égypte et le Venezuela

Le Comité indépendant d’études remercie ses nombreux commanditaires, donateurs et bénévoles de leur soutien. Il adresse des remerciements spéciaux au Bureau du vice-recteur aux Affaires universitaires de l’Université York, à la TD Insurance Corporation, aux Anciens de York, aux Amis de Glendon, à madame Lorna Marsden, à l’Association des étudiants de Glendon, au comité Pepsi et au Bureau de la principale adjointe aux Affaires étudiantes de Glendon.

Le 15e Symposium annuel d’études internationales prévu pour 2009-2010 portera sur les Antilles.

Article proposé par Clara Wong, directrice des communications et de la logistique, Comité indépendant de recherche sur le Venezuela.

Publié le 24 mars 2009