La principale adjointe de Glendon, Affaires académiques et recherche, passe le relais à son successeur

Partager

<p><img style="float: right;" src="http://monglendon.yorku.ca/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/imagemanager/files/20110502/att.jpg" alt="" width="300" height="225" />Plus t&ocirc;t cette ann&eacute;e, le principal Kenneth McRoberts avait inform&eacute; la communaut&eacute; de Glendon qu&rsquo;en juillet, &agrave; la fin de son mandat de trois ans, <strong>Fran&ccedil;oise Mougeon (&agrave; droite)</strong>, principale adjointe, Affaires acad&eacute;miques et recherche, transmettrait ses responsabilit&eacute;s au professeur Jerzy Kowal, actuellement directeur du D&eacute;partement d&rsquo;&eacute;tudes hispaniques de Glendon.<br /><br />&laquo; Fran&ccedil;oise Mougeon a beaucoup apport&eacute; &agrave; Glendon pendant ses deux mandats de principale adjointe, Affaires acad&eacute;miques et recherche &raquo;, a dit le principal de Glendon Kenneth McRoberts. &laquo; Pendant toutes ces ann&eacute;es, Fran&ccedil;oise s&rsquo;est toujours acquitt&eacute;e de ses responsabilit&eacute;s avec d&eacute;termination et rigueur, dans un souci d&rsquo;&eacute;quit&eacute;, et en faisant preuve d&rsquo;une grande minutie. Parall&egrave;lement, elle a r&eacute;ussi &agrave; maintenir ses activit&eacute;s de recherche auxquelles elle pourra bient&ocirc;t se consacrer enti&egrave;rement gr&acirc;ce &agrave; une ann&eacute;e sabbatique bien m&eacute;rit&eacute;e. &raquo;<br /><br />Mougeon est passionn&eacute;e par l&rsquo;enseignement et aime &ecirc;tre en contact avec les jeunes d&rsquo;aujourd&rsquo;hui. &laquo; Faire partie de l&rsquo;administration apporte une dimension suppl&eacute;mentaire &agrave; l&rsquo;exp&eacute;rience universitaire, car ce domaine offre une autre perspective et permet de d&eacute;couvrir le fonctionnement des choses dans un contexte &eacute;largi. Dans un r&ocirc;le administratif, on est aussi au courant des travaux des autres membres du corps professoral et on d&eacute;couvre comment chacun m&egrave;ne &agrave; bien ses projets et r&eacute;sout les difficult&eacute;s rencontr&eacute;es. &raquo; Elle appr&eacute;cie d&rsquo;avoir la possibilit&eacute; de faire changer les choses et d&rsquo;influer de mani&egrave;re positive sur celles-ci.<br /><br />Au fil des ans, Mougeon a maintenu ses activit&eacute;s de recherche ax&eacute;es sur les progr&egrave;s r&eacute;alis&eacute;s par les &eacute;tudiants dans leur deuxi&egrave;me langue, gr&acirc;ce &agrave; l&rsquo;obtention d&rsquo;une subvention du CRSH de 2005 &agrave; 2008. Le projet se poursuit en collaboration avec un professeur de l&rsquo;Universit&eacute; de Toronto.<br /><br />&laquo; J&rsquo;esp&egrave;re pouvoir &eacute;tablir un institut de fran&ccedil;ais langue seconde &agrave; Glendon, afin d&rsquo;&eacute;tendre nos recherches aux &eacute;tudiants qui ne se sp&eacute;cialisent pas en langues &raquo;, a-t-elle dit. &laquo; J&rsquo;ai toujours essay&eacute; de ne pas limiter la linguistique et les sciences du langage &agrave; un domaine de soutien et d&rsquo;en faire une discipline &agrave; part enti&egrave;re. &raquo; Mougeon est un membre actif du <a href="http://www.glendon.yorku.ca/crlc/missionfr.html" target="_blank">Centre de recherche sur le contact linguistique</a> (CRCL). Elle a aussi d&rsquo;autres projets pour l&rsquo;avenir, notamment la cr&eacute;ation d&rsquo;un centre d&rsquo;&eacute;tudes sup&eacute;rieures sur les francophonies, qu&rsquo;elle consid&egrave;re comme une initiative naturelle &agrave; Glendon, &eacute;tant donn&eacute; qu&rsquo;il existe des projets connexes en cours et qu&rsquo;un solide noyau de professeurs du campus souhaite participer aux activit&eacute;s du centre.<br /><br />Selon Mougeon, avoir la possibilit&eacute; de combiner des fonctions dans les domaines de la recherche, de l&rsquo;enseignement et de l&rsquo;administration offre une exp&eacute;rience universitaire compl&egrave;te et tr&egrave;s satisfaisante. &laquo; Chacune de ces activit&eacute;s a une influence positive et enrichissante sur les autres &raquo;, a-t-elle pr&eacute;cis&eacute;.<br /><br />&laquo; J&rsquo;ai plusieurs projets en cours &agrave; transmettre &agrave; Jerzy Kowal [le nouveau principal adjoint]. &raquo; Ceux-ci comprennent un programme novateur pour les &eacute;tudiants francophones qui veulent faire carri&egrave;re dans les relations publiques. Le programme de quatre ans, qui doit &ecirc;tre approuv&eacute;, permettra d&rsquo;obtenir simultan&eacute;ment un BA de Glendon et un dipl&ocirc;me de la Cit&eacute; coll&eacute;giale. Les administrateurs des deux &eacute;tablissements sont pr&ecirc;ts &agrave; r&eacute;diger une proposition officielle cette ann&eacute;e et envisagent d&rsquo;inclure cette formation dans un futur programme de communications &agrave; Glendon, dont un des plans &agrave; long terme est de cr&eacute;er une section de journalisme. La proposition de mise sur pied d&rsquo;un institut de fran&ccedil;ais langue seconde est un autre projet qui sera confi&eacute; au successeur de Mougeon.<br /><br />&laquo; York doit accorder davantage d&rsquo;importance aux sciences sociales et obtenir plus de financements de recherche dans ce domaine &raquo;, a dit Mougeon. &laquo; J&rsquo;aimerais aussi qu&rsquo;il y ait un plus grand nombre d&rsquo;&eacute;tudiants de deuxi&egrave;me et de troisi&egrave;me cycle sur le campus. &raquo;<br /><br />Fran&ccedil;oise Mougeon, qui d&eacute;tient un doctorat en linguistique et sciences du langage de l&rsquo;Universit&eacute; Paris Ouest Nanterre La D&eacute;fense, est sp&eacute;cialis&eacute;e en linguistique appliqu&eacute;e, en fran&ccedil;ais langue maternelle et en fran&ccedil;ais langue seconde. Professeure agr&eacute;g&eacute;e &agrave; Glendon depuis 1986, elle a d&eacute;but&eacute; sa carri&egrave;re en 1976 comme conseill&egrave;re en enseignement au Centre de formation linguistique pour les fonctionnaires du gouvernement du Canada. Elle est l&rsquo;auteure de <em>Quel fran&ccedil;ais parler</em>, un manuel de fran&ccedil;ais parl&eacute; accompagn&eacute; d&rsquo;un CD et d&rsquo;un site Web intitul&eacute; <em>Paroles francophones</em>. Mougeon a coordonn&eacute; plusieurs projets de recherche sur la linguistique appliqu&eacute;e et la sociolinguistique, notamment sur la comp&eacute;tence sociolinguistique en fran&ccedil;ais des &eacute;tudiants de fran&ccedil;ais langue seconde. Ces recherches ont donn&eacute; lieu &agrave; des publications r&eacute;centes. Mougeon est cor&eacute;dactrice en chef de la <em>Revue canadienne de linguistique appliqu&eacute;e</em>. Elle a &eacute;t&eacute; directrice du programme de ma&icirc;trise en &Eacute;tudes fran&ccedil;aises de Glendon de 2005 &agrave; 2008 et a jou&eacute; un r&ocirc;le d&eacute;terminant, en 2005, dans la mise sur pied d&rsquo;un programme de doctorat en &Eacute;tudes fran&ccedil;aises &agrave; Glendon, qui a vu le jour en 2009. Elle termine actuellement son deuxi&egrave;me mandat de principale adjointe, Affaires acad&eacute;miques et recherche, poste qu&rsquo;elle a occup&eacute; de 2003 &agrave; 2004, puis de 2008 &agrave; 2011.<br /><br />Mougeon prendra une ann&eacute;e sabbatique &agrave; compter du 1er juillet et reviendra enseigner en 2012. &laquo; Le nouveau principal adjoint aura beaucoup &agrave; faire, d&rsquo;ajouter Mougeon. Nous allons donc travailler ensemble au cours des prochains mois pour passer en revue chaque dossier. Jerzy [Kowal], qui est un ami et un coll&egrave;gue, est extr&ecirc;mement organis&eacute; et tr&egrave;s travailleur, et il poss&egrave;de des comp&eacute;tences exceptionnelles en communication et en relations humaines. Je sais qu&rsquo;avec Jerzy, le secteur des affaires acad&eacute;miques et de la recherche &agrave; Glendon sera entre d&rsquo;excellentes mains. &raquo;<br /><br /><em>Un article de Marika Kemeny, agente de communication de Glendon</em></p>

Publié le 11 mai 2011