Un étudiant de Glendon remporte un Prix d’excellence en commerce international

Share

Alan Pelizer, étudiant de 2e année en Études internationales à Glendon, a remporté cette année le Prix ontarien d’excellence en commerce international, pour la région du Centre de l’Ontario, dans la catégorie « Réalisations d’étudiants ». Ontario Export inc., l’organisme de développement des exportations du Gouvernement de l’Ontario, a décerné plusieurs prix d’excellence, le 14 avril, lors d’un déjeuner-cérémonie organisé dans le cadre des 7e Prix ontariens d’excellence en commerce international et du Forum de l’exportation de l’Ontario. Treize prix ont été remis dans cinq catégories : innovation, expansion des marchés, leadership, établissement de partenariats et réalisation d’étudiants.


À gauche: les gagnants et les représentants des Prix ontariens d’excellence en commerce international pour la région du Centre de l’Ontario. M. Alan Pelizer est le troisième de la droite.








Ontario Export inc. a pour mandat d’aider les entreprises de la province à se développer, à prospérer et à créer des emplois dans le secteur du commerce international. Des occasions de réseautage et de partage de l’information sont offertes aux participants qui peuvent ainsi rencontrer des leaders de l’industrie, des entrepreneurs, des représentants des gouvernements et d’organisations du commerce international ainsi que des personnes provenant de certaines des entreprises ontariennes les plus prospères et novatrices. Sélectionnés parmi les finalistes des concours régionaux, les lauréats des prix obtiennent une reconnaissance immédiate en tant que chef de file dans leur domaine. La catégorie « Réalisations d’étudiants » rend hommage à des étudiants qui ont démontré que leurs activités – dans le cadre de leurs études ou d’expériences dans le milieu des affaires – ont profité au secteur de l’exportation de l’Ontario. Outre une reconnaissance professionnelle, les étudiants qui remportent un prix régional reçoivent une bourse de 2 000 $.


À gauche: L'adjoint parlementaire au ministre du Développement économique et du Commerce, Tony Wong (à gauche), avec Robin Garrett (à droite), directrice générale, Ontario Exports inc., remettant le Prix d'excellence pour étudiants, pour la région du Centre, des 7e Prix ontariens d'excellence en commerce international, à Alan Pelizer Arias (au centre), étudiant au Collège Glendon de l'Université York, à Toronto (Ontario).



En sélectionnant M. Pelizer, le jury des Prix d’excellence en commerce international a déclaré : « La passion d’Alan est de promouvoir les avantages du commerce international, une passion affûtée par ses Études internationales au Collège Glendon de l’Université York et par son expérience de travail au Brésil et au Canada. M. Pelizer a travaillé dans plusieurs sociétés dont DFX International Transport (à São Paulo, au Brésil), Aeromexpress Airlines et DHL Danzas Group. Il a continué à élargir ses connaissances en matière de transport aérien et maritime durant un stage coopératif à Mellohawk Logistics, une société torontoise où il a intégré les services de l’exploitation et le service à la clientèle. »

Originaire du Brésil et immigrant admis depuis 2003, M. Pelizer, âgé de 25 ans, a déclaré qu’il est venu au Canada pour réaliser son rêve : réussir dans les affaires. Lors de visites antérieures chez ses sœurs qui habitent au Canada depuis plusieurs années, il avait été impressionné par la coexistence harmonieuse entre les diverses communautés culturelles du pays et par « cette société respectueuse comptant une classe moyenne dynamique ». M. Pelizer a ajouté : « Depuis l’âge de 14 ans, je souhaite faire carrière dans les affaires et il m’a semblé que le Canada était le pays idéal pour réaliser mes aspirations professionnelles. »

M. Pelizer a décidé de compléter ses études à Glendon pour plusieurs raisons. Il voulait profiter de la possibilité d’établir un contact personnel avec ses professeurs. Il s’intéressait aussi aux cours sur le Brésil offerts à Glendon – des cours qu’aucune autre université ne proposait. La structure souple du programme d’Études internationales lui permettait en outre d’inclure dans sa formation son intérêt particulier pour le Tiers Monde. L’obligeance du personnel administratif de Glendon – que ce soit pour régler des questions financières ou planifier ses études – l’a profondément impressionné. « Et, en plus, c’est un magnifique cadre pour étudier », a-t-il ajouté.

Quels sont ses futurs projets? « Mes parents m’ont appris que rien n’est impossible », a déclaré M. Pelizer en souriant. Alors s’il poursuit le chemin sur lequel il s’est engagé, il ne fait aucun doute que l’avenir lui appartient.

Cet article a été soumis par Marika Kemeny, spécialiste en communications du Collège Glendon.


Publié le 19 mai 2005