MUSIC IN MOTION comble le public au grand concert de la saison de l'Ensemble musical de Glendon

Share

Le 4 mars, le soir de la première du grand concert de la saison de l’Ensemble musical de Glendon (EMG), l’enthousiasme du public était à son comble. Donné à guichet fermé, le concert intitulé Music in Motion – Le septième art en musique a comblé le public avec vingt œuvres musicales couvrant près d’un siècle de musique de films. Commençant par la chanson de 1921 «The Kid » pour se terminer par « Circle of Life » du film Le Roi lion, les œuvres au programme étaient interprétées par les choristes et les instrumentistes de l’Ensemble.

La représentation, donnée pendant trois soirées consécutives, comprenait de nombreuses idées originales. Ainsi, chaque interprétation musicale était accompagnée d’une projection d’images des films d’où était tirée la chanson, et d’autres séquences vidéo pertinentes. Un énorme travail avait été nécessaire pour trouver ou créer les supports visuels qui ont considérablement accru le plaisir du public.

Pendant que des membres de l’Ensemble s’activaient au fond de la scène pour faire les changements nécessaires entre les différents morceaux musicaux, d’autres membres ont récité des poèmes, interprété des chansons ou raconté une histoire en rapport avec la période présentée. Ainsi, le public a pu entendre un poème de Jacques Prévert merveilleusement récité par Bahia Moussouni, un extrait de « Paris » d’Alfred de Vigny, une présentation du poème « True Love » de Robert Penn Warren et plusieurs sketchs amusants écrits par Kevin Friedberg, des STI de Glendon, et les étudiantes Nadia Ouellet et Marijke Vander Klok. Complétant parfaitement les messages des morceaux de musique, ces interprétations ont contribué au déroulement fluide de la soirée.


Une pièce instrumentale présentée par les membres de l'EMG

Les pitreries de Charlie Chaplin dans The Little Tramp, la chanson « Mrs. Robinson » du grand film des années 1960 Le Lauréat, « The Rainbow Connection » du film Les Muppets, et la célèbre chanson « What a Wonderful World » de Louis Armstrong et Ella Fitzgerald interprétée dans Good Morning, Vietnam ont enchanté le public qui, à plusieurs reprises, s’est mis à taper des mains.

L’interprétation mémorable de la chanson « Les Champs Élysées » par Luc Mallet, diplômé de Glendon et membre du personnel des STI, la chanson « Belleville rendez-vous » du film Les triplettes de Belleville remarquablement interprétée par Ashley Boyce, et les grands classiques comme « Singing in the Rain » et « As Time Goes By » ont suscité la participation du public ravi. Le concert s’est terminé de façon grandiose par l’interprétation de la composition d’Elton John « Circle of Life » pour Le Roi lion, par l’ensemble des choristes et instrumentistes du groupe.

À gauche : Le chansonniers mettent leurs barbes pour chanter "Man of Constant Sorrow"

La production accordait une grande importance au bilinguisme, à la fois dans les textes et les interprétations musicales, prouvant que la dualité linguistique est une réalité bien vivante à Glendon. Le succès du concert a été le fruit du travail acharné – pendant des semaines – des membres de l’Ensemble et de toutes les personnes dans les coulisses chargées de l’aspect technique et des productions visuelles. « C’est à la fois très émouvant et motivant de voir ces jeunes consacrer autant d’efforts à cette production », a déclaré Martine Rheault, coordonnatrice des affaires artistiques et culturelles à Glendon.

Duncan Appleton, technologiste de nouveaux médias à Glendon, et Mat Kensett, coordinateur technique adjoint de la Galerie Glendon, ont géré avec un professionnalisme remarquable tout ce qui concernait la technologie, le son et l’éclairage. Les participants au concert comprenaient de nombreux étudiants de Glendon ainsi que du personnel et des diplômés – parmi lesquels Guy Larocque, diplômé de Glendon et ancien membre du personnel, qui est spécialement venu d’Ottawa pour se joindre aux choristes et jouer de plusieurs instruments à cordes peu courants.


Guy Larocque chante "Eye of the Tiger" de Rocky III

Kerrie Boyle et Charlotte Petrie, co-directrices de l’EMG et étudiantes à Glendon, ont dirigé le groupe à tour de rôle. Elles méritent d’être félicitées pour leur dévouement, leurs choix judicieux et l’énergie qu’elles déploient pour unifier le groupe et en faire un ensemble musical digne de ce nom, doté d’une vision claire et d’un mandat commun. « Cette année, l’Ensemble musical de Glendon compte plus de 30 choristes et instrumentistes. Qu’ils soient étudiants, membres du personnel ou diplômés, tous partagent la même passion pour la musique », ont expliqué les co-directrices. « Chaque année, le programme est axé sur diverses périodes et différents aspects de notre patrimoine musical. »

À gauche : Les experts de la technologie. (de gauche à droite) Duncan Appleton avec Mat Kensett

L’EMG fait face à un défi particulier, à savoir la nécessité de s’adapter régulièrement au départ des membres qui ont fini leurs études et à l’arrivée de nouveaux participants, chacun emmenant ou apportant des compétences particulières. En plus de son grand concert de la saison, l’EMG participe à plusieurs événements à Glendon : l’Ensemble chante à la cérémonie du jour du Souvenir et à des activités de recrutement, donne plusieurs concerts pendant le temps des fêtes en décembre dans la salle à manger de Glendon, et interprète des chants de Noël dans le quartier du campus.

Au sujet de l’Ensemble musical de Glendon

L’EMG a vu le jour en 1999, grâce à l’appui du Bureau des services aux étudiants, Affaires culturelles et artistiques de Glendon. L’Ensemble regroupe des chanteurs et des instrumentistes amateurs issus de la communauté de Glendon formée d'étudiants, de membres du personnel administratif, de professeurs, de diplômés et d'amis. Fondé à l'initiative d’un groupe d’étudiants, l'EMG encourage l'étude de la musique et cherche à édifier la communauté tout en la sensibilisant à la beauté de diverses traditions du patrimoine musical mondial. L'EMG est composé de sections vocales et instrumentales, cette dernière regroupant des éléments de toutes les familles d'instruments, anciens ou modernes. Les concerts et les spectacles sont produits grâce au soutien continu du Bureau des services aux étudiants, Affaires culturelles et artistiques. Cette année, à la suite d’un référendum positif organisé auprès des étudiants en 2009, l’EMG a reçu ses premières subventions, grandement appréciées, provenant des étudiants de Glendon.


L'Ensemble musical de Glendon

Un article de Marika Kemeny, agente de communication de Glendon

Publié le 11 mars 2010