La professeure de catalan Shaudin Melgar-Foraster emmène les lecteurs au-delà du rêve

Share

La professeure Shaudin Melgar-Foraster apporte une contribution unique au département d’Études hispaniques de Glendon où, en plus des cours d’espagnol, elle enseigne des cours de catalan et des cours sur la culture, la littérature et l’histoire catalanes.

« Il est logique d’étudier le catalan, car c’est une langue romane parlée par 13 millions de personnes, dont 7 millions en Catalogne et 6 millions à Valence, en Andorre, aux Baléares et ailleurs. La littérature catalane, qui figure parmi la meilleure littérature au monde, permet de découvrir d’autres points de vue présentés par d’éminents écrivains et artistes », déclare Melgar-Foraster. Il est intéressant de noter qu’il existe des parallèles entre l’histoire de la Catalogne en Espagne et celle du Québec au Canada : dans ces deux régions, une minorité culturellement oppressée a réussi à conserver sa langue et sa culture contre toute attente.

« Proche du languedoc, le catalan est une langue qui complète bien les programmes de français et d’espagnol à Glendon. Jusqu’en 2007, le Collège était l’un des rares établissements universitaires au Canada à enseigner la langue et la littérature catalanes », explique Melgar-Foraster.

À droite : Shaudin Melgar-Foraster

Les cours de catalan à Glendon sont financièrement appuyés par l’Institut Ramon Llull, un organisme regroupant le gouvernement de la Catalogne et celui des Baléares dans le but de promouvoir la langue et la culture catalanes dans le monde entier. Shaundin Melgar-Foraster est directrice de cours à Glendon depuis sept ans. Avant, elle avait enseigné à l’Université McMaster à Hamilton et à l’Université de Toronto.

Les activités de Melgar-Foraster ne se limitent pas à l’enseignement : elle écrit aussi des romans, qui sont publiés, et des nouvelles en catalan. Ses œuvres ont été accueillies avec enthousiasme par la critique et lui ont valu deux prix littéraires.

Depuis son enfance, l’écriture est sa plus grande passion. « J’ai commencé à écrire des histoires quand j’avais six ans, confie-t-elle. À douze ans, j’ai terminé mon premier livre. Plus qu’un passe-temps, l’écriture est un besoin permanent que je dois assouvir. »

Née à Barcelone en Espagne, elle a été nourrie pendant son enfance des histoires et des contes fabuleux que lui racontaient ses grands-parents. « Leurs histoires m’enchantaient et j’ai toujours aimé être entourée de personnes âgées qui ont des histoires intéressantes à raconter. »

Melgar-Foraster travaille actuellement à un grand projet : l’écriture d’une série de quatre romans en catalan. Le premier volume, intitulé Més enllà del somni (Edicions del Bullent), a reçu des critiques très favorables lors de sa publication en 2008. La traduction en anglais a été publiée en 2009 sous le titre Beyond the Dream (Trafford). Le deuxième volume, qui sera intitulé Perduts a l’altre món (Lost in the Other World), est en cours de rédaction.

La trame et les principaux personnages de Beyond the Dream sont apparus à Melgar-Foraster en 2005 lors de rêves successifs. L’histoire fictive, magique et multidimensionnelle met en scène des jeunes gens de notre époque établis à Toronto, et des personnages qui habitent dans un autre monde, à une époque lointaine, où le catalan est la « langue commune ». L’histoire présente une société hiérarchisée et plusieurs pays imaginaires. Il y a aussi un lord cruel; un chef d’armée insomniaque – qui, comme dans la légende de Shéhérazade, ne peut s’endormir quand écoutant les histoires d’un petit esclave nommé Tam; des guerriers; de jeunes amoureux; et beaucoup d’aventures dangereuses et captivantes. Le personnage canadien central – une jeune fille nommée Anna dont la famille est originaire de Barcelone – et certains de ses amis passent entre les deux mondes en se glissant dans la fissure d’un miroir. Les lecteurs, qui découvrent au fil des pages comment les personnages résolvent les problèmes qu’ils rencontrent, trouveront le livre envoûtant. Ils seront transportés dans un monde riche en cartes et en langues et doté d’une structure sociale complexe.

Beyond the Dream est toutefois bien plus qu’une histoire d’aventures. Le roman expose aussi les lecteurs – jeunes et adultes – à des idées sociopolitiques. Les notions de puissance, dictature, démocratie, immigration, matriarcat, colonialisme et impérialisme sont présentes tout au long de l’histoire. En outre, le catalan étant la « langue commune » de l’autre monde, les lecteurs ont l’occasion de découvrir cette langue et cette culture.

« Glendon est un endroit formidable pour faire des études et pour enseigner. Le Collège offre un joli cadre chaleureux et sympathique propice à l’apprentissage, explique Shaudin Melgar-Foraster. On y propose des cours uniques et l’accessibilité des professeurs est un grand avantage pour les étudiants. Aujourd’hui, près de 200 universités dans plusieurs régions du monde enseignent la langue et la culture catalanes. Les étudiants peuvent donc participer à des échanges enrichissants à Barcelone et ailleurs, et découvrir directement des siècles d’histoire
et de culture. »


Pour en savoir plus sur Shaudin Melgar-Foraster

Originaire de Barcelone en Catalogne (Espagne), Shaudin Melgar-Foraster a fait des études de danse et d’archéologie. Elle a aussi enseigné la danse. Après s’être installée au Canada, elle a obtenu un B.A., une maîtrise et un doctorat à l’Université de Toronto, où elle s’est spécialisée en littérature hispanique, et en critique et théorie littéraires.

La professeure Melgar-Foraster a commencé à enseigner la langue et la culture catalanes à l’Université de Toronto en 1995, puis elle s’est jointe au département d’Études hispaniques de Glendon en 2003.

En tant qu’écrivaine, elle est l’auteure de nombreuses nouvelles qui ont été publiées ou présentées lors de conférences littéraires du milieu universitaire au Canada. En 1991, elle a remporté le prix, dans la catégorie Nouvelles, du Symposium of Hispanic-Canadian Women Writers (colloque des écrivaines hispano-canadiennes).

Champs d’expertise :
Littérature hispanique
Langue et société
Traduction, anglais / catalan
Littérature jeunesse

Langues parlées :
Catalan
Anglais
Espagnol

Cliquez ici pour lire le profil universitaire de la professeure Melgar-Foraster.


Publié le 12 février 2010