Troisième colloque étudiant en traductologie 2012 au Collège universitaire Glendon « Identités multilingues: traducteurs et interprètes comme migrants interculturels »

Partager

Au cours de ce semestre, le Collège Glendon a tenu son troisième colloque annuel des étudiantes et étudiants en traductologie. Intitulé « Identités multilingues : traducteurs et interprètes comme migrants interculturels », le colloque était axé sur les aspects sociologiques et politiques de la traduction et de l’interprétation communautaire, permettant ainsi d’explorer des expériences des traducteurs et interprètes aux prises avec les conflits identitaires, ainsi que de réfléchir sur le rôle éthique qu'ils ont à jouer dans les espaces multilingues.

Comité organisateur 2012

Le Collège Glendon a été honoré d’accueillir Professeure Miriam Schlesinger de l'Université Bar-Ilan en Israël, une des plus importantes spécialistes dans le domaine de l’interprétation, qui a prononcé la conférence inaugurale intitulée « La notion d'utilité dans un monde interculturel : une perspective d'interprétation.»

À droite : Professeure Miriam Shlesinger

Professeure Schlesinger a notamment attiré l’attention sur les « zones grises » dans la pratique de l’interprétation en milieu social, toujours peu règlementée par le gouvernement, en insistant sur la position dynamique que l'interprète communautaire occupe dans un environnement multilingue et multiculturel. Elle a également abordé l'importance d'éduquer les professionnels et les institutions faisant appel aux interprètes afin de mieux éclairer le rôle de ces derniers et de leur permettre d'acquérir une formation professionnelle pertinente pour faciliter la communication interculturelle. D'après Professeure Schlesinger, l'interprétation communautaire est vitale : « la recherche en interprétation est plus qu'une recherche. C’est un travail de développement fort utile pour le contexte communautaire. »

Tenu au Manoir Glendon, le colloque s'est déroulé sous forme d’interventions individuelles d'environ 15 minutes chacune. Celles-ci se sont articulées autour de divers sujets, notamment les identités en conflit, le déplacement, l'idéologie et les luttes de pouvoir. Le caractère interdisciplinaire de la traductologie et des études en interprétation a permis d’attirer les étudiants de maîtrise se spécialisant en diverses disciplines telles que la psychologie, les études en communication, les littératures anglaise et espagnole, la danse, la philosophie et les études interculturelles. De même, plusieurs universités canadiennes et étrangères ont été représentées : Université York, Université Concordia, Université d'Ottawa, Université de l’Alberta, New York University, Johannes-Gutenberg-Universität Mainz (Allemagne) et Universidade Federal de Santa Catarina (Brésil).

À gauche : Professeur Daniel Simeoni

Au cours du colloque, le prix de réalisation du Programme de maîtrise en traductologie a été décerné à Dena Mortazavi, prix étant remis en l’honneur du Professeur Daniel Simeoni, un des penseurs phares en traductologie et académicien renommé au Canada et à l’étranger. Le colloque a également été dédié à son héritage à l'occasion du cinquième anniversaire de son décès.

À droite : Les panélistes, de droite à gauche :
Professeur : Andrew Clifford

Conférencière principale : Miriam Shlesinger
Professeure : Marta Marin-Domine
Professeure : Amos Key Jr.
Professeure : Maya Chacabay
Professeure : Lyse Hébert

L’événement s'est achevé par une table ronde intitulée « Vers une nouvelle éthique de la traduction et de l’interprétation ». Animée par Andrew Clifford de l'École de traduction à Glendon, la table ronde a réuni Marta Marin-Domine du Département de langues et de littérature à l’Université Wilfrid Laurier, Lyse Hébert de l’École de traduction à Glendon, Miriam Schlesinger, invitée principale, Amos Key Jr, directeur du programme des langues des Premières nations au Woodland Cultural Centre et Maya Chacabay du Centre for Aboriginal Initiatives de l'Université de Toronto. Les participants ont discuté, entre autres, des liens entre la préservation des langues et le bien-être des communautés.

À gauche : Comité organisateur 2011

Un autre moment à souligner était le lancement du recueil des textes issu du colloque étudiant de l’an dernier. L’information sur cette publication figure à l’adresse suivante : http://www.glendon.yorku.ca/antares/english/contactus.html.

L’événement s’est clôt avec une petite réception au Manoir Glendon.

Dès maintenant, nous vous invitons à nous rejoindre pour recommencer l'expérience l'an prochain lors de la quatrième édition du colloque.

Une liste complète des intervenants et des résumés de leurs présentations sont accessibles sur le site du colloque : http://www.glendon.yorku.ca/colloquium/2012/english/index.php

Pour de plus amples renseignements sur le colloque, veuillez visiter le site du Département : http://www.yorku.ca/trans/

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'intervention de la conférencière invitée Miriam Schlesinger, veuillez visiter le lien : http://chirpstory.com/li/5014

Traduction Henda Alani, École de traduction


Publié le 20 juin 2012