Glendon reçoit deux importantes subventions de recherche

Share

Malgré la crise économique et les restrictions budgétaires gouvernementales, la professeure d’histoire à Glendon Gillian McGillivray et le directeur de la recherche à Glendon Alexandre Brassard ont reçu d’importantes subventions de recherche ce printemps. L’obtention de ces subventions atteste de l’éventail et de la qualité des activités menées par les chercheurs de Glendon.

En dépit d’une vive concurrence entre les demandeurs de subvention, la professeure McGillivray a obtenu un financement du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) pour son programme de recherche Sugar and Power in the Brazilian Countryside, 1889 – 1964 (Le sucre et le pouvoir dans les campagnes brésiliennes, 1889 – 1964). « Cette subvention de 75 000 $ permettra d’étudier comment les propriétaires de sucreries situées dans les régions rurales ont réussi à empêcher leurs ouvriers et les fermiers qui cultivaient la cane à sucre de se mobiliser entre les années 1910 et 1950, tandis que la dépression, la guerre et les luttes entre ouvriers et paysans conduisaient à des révolutions et à la montée du populisme ailleurs en Amérique latine, notamment dans les zones urbaines du Brésil », a expliqué
Mme McGillivray. « Alors que les travailleurs cubains, mexicains et nicaraguayens de l’industrie du sucre menaient de violentes révolutions pour obtenir des droits sociaux et politiques, qui ont conduit à un régime populiste dans les années 1930, les Brésiliens des régions rurales ont dû attendre les années 60 pour obtenir ces droits. »

À gauche: Gillian McGillivray, professeure d'histoire à Glendon

Alexandre Brassard et son collègue de l’ÉNAP (École nationale d'administration publique), Jean-François Savard, ont reçu une subvention de 54 000 $ du SAIC (Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes) pour codiriger une publication bilingue très attendue sur les relations Québec-Ontario. Intitulée Les relations Ontario-Québec : Une destinée partagée?, la publication collaborative vise à renforcer les liens entre les chercheurs des deux côtés de la rivière des Outaouais. Plusieurs professeurs de Glendon ont déjà accepté de contribuer à cette publication.

Gillian McGillivray est professeure adjointe au Département d’histoire de Glendon et l’auteure de l’ouvrage Blazing Cane: Sugar Communities, Class, and State-Formation in Cuba, 1868-1958 (qui paraîtra bientôt aux éditions Duke University Press).

À droite: Alexandre Brassard Desjardins, directeur de recherche et chargé de cours de science politique

Alexandre Brassard est directeur de cours au Département de science politique de Glendon. Ses champs d’intérêts sont la méthodologie de la recherche, la politique canadienne et les politiques publiques concernant la science et la culture.

Pour plus d’informations sur ces professeurs et sur les autres membres du corps professoral de Glendon, consultez le site Web sur la recherche à Glendon :
http://www.glendon.yorku.ca/recherche

Un article de Reagan Brown, agente de recherche à Glendon

Publié le 13 mai 2009