Mise en scène par un chargé d’enseignement de l’université York, la pièce Newcomers remporte quatre prix en Serbie

Share

Newcomers est une pièce adaptée et mise en scène par Aleksandar Lukac (maîtrise en beaux-arts, 1995), directeur de cours au programme d’art dramatique de Glendon. Malgré des débuts modestes, elle a connu un remaquable succès en remportant le weekend dernier quatre grands prix dans le cadre du 44e Festival annuel de théâtre Joakim Vujic en Serbie.

À droite : Une scène de la pièce "Newcomers"

Au départ, la pièce était une performance de rue intitulée Newcomer, mise en scène par Lukac et présentée à la conférence internationale de l’été dernier organisée par l’Open Arc Theatre (OAT) à Uzice, en Serbie. En plus des participants canadiens, l’événement a attiré des représentants d’Angleterre, des Pays-Bas, de Slovénie et de Bosnie.

L’objectif de l’OAT est d’explorer les espaces intérieurs et extérieurs du théâtre par différents moyens : ateliers et productions artistiques, organisation de festivals, arts du spectacle, programmes musicaux, projets touristiques et autres projets d’économie créative. La pièce de Lukac a obtenu un « tel succès initial » à l’OAT qu’une version légèrement modifiée, avec mise en scène complète, a été créée et renommée Newcomers.

Newcomers est une coproduction de l’OAT et du Théâtre national d’Uzice qui, l’été dernier, l’a incluse dans son répertoire. Sélectionnée en compétition dans le cadre du Festival de théâtre Joakim Vujic le printemps dernier, la pièce a triomphé contre 17 autres productions du sud de la Serbie en remportant quatre prix : meilleur spectacle, meilleur acteur, meilleure actrice et meilleure musique originale.

À gauche : Aleksandar Lukac

« Il y avait de l’électricité dans l’air », dit Lukac, dont la pièce est une adaptation de Dosljaci (Nouveaux venus), roman écrit en 1910 par l’auteur serbe Milutin Uskokovic, qui est considéré comme le premier écrivain serbe à avoir exploré les thèmes liés aux migrations internes en Serbie pendant les années qui ont précédé la Première Guerre mondiale. Dosljaci suit le parcours d’un écrivain originaire d’une petite ville qui tente de survivre à Belgrade et succombe aux pièges de la vie métropolitaine. Son histoire d’amour avec une célibataire se termine par le suicide de cette dernière alors qu’en toile de fond, le monde qui les entoure se dirige inexorablement vers la guerre.

Avec les troubles qui ont sévi dans la région des Balkans, Lukac n’a recommencé à travailler dans les théâtres serbes que récemment. Après une interruption de 14 ans, il a mis en scène en 2006 la pièce Victor or Children in Power de Roger Vitrac au Théâtre national d’Uzice.

À droite : une autre scène de "Newcomers"

À la fin des années 1980, Lukac a suscité une polémique politique dans l’Ex-Yougoslavie avec ses productions controversées de Class Enemy (Theater Group, Plexus, Boris Pilniak, Belgrade) et de Three Sisters a Hundred Years Later (Zvezdara Theater, Belgrade). Il a eu du succès avec ses productions de Voyzeck et Trap de Ruzevic en 1987 et 1990 à Uzice, et il a dirigé la mise en scène de plus de 50 productions professionnelles au Canada depuis 1992.


Publié le 28 mai 2008