Études universitaires en français à Toronto. Pourquoi ? Comment ?

Partager

Les études universitaires offrent des avantages indéniables aux étudiants et à la société en général. Mais pourquoi étudier en français à l’université? Et pourquoi à Toronto? La maîtrise du français donne aux étudiants des atouts sur le plan professionnel. En outre, les études universitaires en français contribuent à assurer l’avenir de la Francophonie dans le Sud de l’Ontario. Comment offrir des programmes universitaires d’études en langue française à Toronto? Depuis plus de 40 ans, Glendon assure de tels programmes et, à l’avenir, pourrait jouer un rôle encore plus grand dans ce domaine.

Kenneth McRoberts est le Principal du Collège universitaire Glendon, de l’Université York. Nommé pour la première fois en 1999, il en est présentement à son troisième mandat de cinq ans. Avant sa nomination comme Principal, Monsieur McRoberts était professeur de science politique à la Faculté des Arts de l’Université York. Le Principal McRoberts a écrit plusieurs livres, ainsi que des articles spécialisés et des chapitres de livres sur une grande variété de sujets, y compris la politique québécoise, le fédéralisme canadien et certaines questions d’ordre constitutionnel. Il est président sortant de l’Association canadienne de science politique, a reçu un doctorat honorifique de l’Université Laval et a été nommé officier de l’Ordre des palmes académiques par le gouvernement français. De 2009 à 2011, le Principal McRoberts a occupé le poste de président de l’Association des universités de la francophonie canadienne. En 2010, le gouvernement ontarien lui a remis le Prix de la francophonie de l’Ontario.

Allocution du Principal Kenneth McRoberts
Le mardi 19 juin 2012
11 h 55 à 13 h 30
HÔTEL FAIRMONT ROYAL YORK (Club canadien)
Salle Ballroom, niveau C
100, rue Front Ouest

COÛT DU DÉJEUNER :
membres (48 $)
non-membres (60 $)

http://www.clubcanadien.ca/index.php?page=reservation


Publié le 31 mai 2012