Une cérémonie en l’honneur des étudiants les plus brillants de Glendon

Share

La cérémonie annuelle de remise des prix de Glendon s’est déroulée le 21 septembre dans l’élégante salle de bal du Manoir Glendon. L’événement festif était organisé en l’honneur des récipiendaires de bourses d’études de Glendon.

Depuis plusieurs années, le nombre de récipiendaires de bourses d’études ne cesse d’augmenter, et un nouveau record a été battu cette année avec la remise de prix à
335 étudiants. Les récipiendaires – des étudiants de première année et des années supérieures – ainsi que leurs parents et les membres de leur famille, avaient été conviés à une cérémonie où chacun a pu se restaurer dans une ambiance festive, en écoutant les éloges prononcées par tous ceux qui ont pris la parole. Cet événement est organisé chaque année avec brio par Fiona Kay, directrice des Services financiers aux étudiants, et par son équipe. L’accueil est assuré par le Bureau des affaires étudiantes dirigé par Louise Lewin, principale adjointe (affaires étudiantes).















Louise Lewin (principale adjointe) présente son discours


Dans son discours d’accueil, Mme Lewin a fait l’éloge de la qualité des étudiants de Glendon, précisant que près de 20 % de l’effectif inscrit reçoit un ou plusieurs prix, et que plus de 700 000 $ ont déjà été distribués sous forme de bourses d’études cette année. Elle a souligné que le solide soutien offert par les professeurs et les services aux étudiants sur le campus aident les étudiants à réaliser pleinement leur potentiel.

Mme Lewin a rendu un hommage particulier aux membres de LLIR (Living and Learning in Retirement) – un programme indépendant basé à Glendon – pour leur généreux soutien financier aux étudiants, par le biais d’un considérable apport de fonds destinés à des bourses d’études. « Nous tenons à remercier chaleureusement les membres de LLIR pour l’exceptionnel soutien moral qu’ils apportent aux étudiants, a déclaré Mme Lewin. En invitant les étudiants qui vivent loin de chez eux à des dîners de Noël, à prendre le thé ou à faire des sorties à Toronto et en dehors de la ville, le LLIR démontre continuellement un sens civique et un esprit communautaire hors du commun. » En outre, Mme Lewin a remercié les Amis de Glendon pour leur contribution financière régulière à des bourses d’études et à des bourses totalisant plus de 100 000 $ par an.

Françoise Boudreau, principale adjointe (affaires académiques et recherche), a aussi prononcé un mot d’accueil et donné quelques conseils aux étudiants. « Faites de l’université votre univers, a déclaré Mme Boudreau. Essayez de nouvelles choses, vivez de nouvelles expériences, suivez des cours dans des domaines variés et gardez les yeux ouverts sur ce qui vous entoure. » Elle a souligné la composition internationale du groupe de récipiendaires de prix et précisé que sur les cinq bourses d’études du cercle international des érudits (
International “Circle of Scholars” Scholarships) remises à York, deux avaient été décernées à des étudiants de Glendon : Sian D’Abadie de Trinité-et-Tobago, et Juan Llamas Rodriguez du Mexique. Angela Khakali du Kenya a reçu l’une des trois bourses de York dans le cadre du programme international de bourses d’études pour des étudiants de l’Afrique de l’Ouest et du Kenya (International Scholarship Program for West Africa and Kenya), d’une valeur de 25 000 $. Cinq bourses d’entrée Harris Steel et dix bourses d’études du Groupe financier BMO ont aussi été décernées cette année, ce qui représente un accomplissement majeur pour Glendon.

















Patricia Hennelly-Krijgsman, Mina Knezevic et Sebastian de Kloet, récipiendaires de bourses

L’étudiante Lauren Cumming, originaire de la Colombie-Britannique, a également pris la parole. Après avoir participé à un échange d’un an en Espagne, elle est actuellement en quatrième année dans le programme d’Études internationales. C’est l’une des premières récipiendaires d’une bourse d’entrée Harris Steel, établie en 2003 par le bienfaiteur Milton Harris, aujourd’hui décédé, lorsqu’il était président du conseil et chef de la direction du Harris Steel Group. Les Bourses d’entrée Harris Steel ont été créées pour « encourager des étudiants surdoués, originaires de la Colombie-Britannique ou de l’Alberta, à étudier en Ontario, et promouvoir ainsi l’unité canadienne. » Lauren Cumming est un parfait exemple de ce que Milton Harris voulait accomplir : c’est une étudiante ayant des connaissances dans de nombreux domaines, ouverte sur le monde, et qui a considérablement amélioré ses compétences en français à Glendon et ses connaissances sur le Canada et sa place dans le monde. Melle Cumming a aussi acquis des notions d’espagnol à Glendon et tiré pleinement parti de tout ce que le campus offre. « Les choses évoluent souvent d’une façon intéressante, a dit Lauren Cumming en faisant référence au fait d’avoir choisi Glendon. Je n’aurais jamais imaginé que ce petit campus me fournirait autant d’opportunités. » Son année d’échange à Madrid a été une expérience très réussie. Elle participe actuellement au Symposium d’études internationales de Glendon, un projet qui a reçu des prix et dont le thème pour 2006-2007 est la Turquie.


Parmi les récipiendaires de prix cette année, Patricia Hennelly-Krijgsman, une étudiante de première année qui entreprend une majeure en Études internationales, a remporté une Bourse d’entrée de Glendon et une bourse pour étudier à l’étranger (Study Abroad Scholarship). « J’ai été attirée par la petite taille de Glendon et l’impression de ne pas être traitée comme dans une usine, a déclaré Patricia Hennelly-Krijgsman. Je voulais pouvoir parler à mes profs et espérait m’améliorer en français. » Mina Kneževic, une étudiante de première année en Économie et Commerce qui espère devenir comptable, pense que « les petites classes permettent de recevoir une attention individuelle et offrent une meilleure chance de réussir. » Un autre étudiant de première année, Sebastian de Kloet, qui fait une majeure en Économie et Commerce, a ajouté : « Je cherchais une école qui m’offrirait une formation en politique, en études internationales, en commerce et en français. Glendon répondait parfaitement à mes projets de carrière dans le secteur des affaires extérieures. Et le nouveau programme de deuxième cycle en Affaires publiques sera une option très intéressante pour moi quand j’aurai obtenu mon diplôme. »

Lisa Komar, étudiante de quatrième année en Études internationales et en Histoire, a reçu une Bourse d’entrée de la présidente et une Bourse pour les étudiants en cours pendant quatre années consécutives, en raison de ses résultats académiques élevés. « J’ai le sentiment de recevoir une excellente formation ici, a dit Lisa Komar, et j’ai beaucoup apprécié ces trois dernières années. J’ai l’intention de faire une maîtrise en Études internationales et peut-être de travailler pour le gouvernement. » Meekaaeel Jones, étudiant de première année en Études anglaises et en Études d’art dramatique et récipiendaire d’une bourse d’entrée, a déclaré : « Je pense me diriger vers l’enseignement. J’ai choisi Glendon en raison de l’état d’esprit qu’on y trouve et pour profiter de la possibilité de devenir bilingue offerte ici. »

Le sourire radieux des parents présents à la cérémonie indiquait clairement leur satisfaction face au choix de leurs enfants. Teresa Krijgsman, la mère de Patricia Hennelly-Krijgsman, a déclaré : « Nous sommes très fiers de Patricia et très contents de son choix. Glendon représente ce qu’il y a de mieux au Canada, à savoir la possibilité d’étudier les deux langues officielles et d’acquérir des connaissances approfondies sur le pays. Et le campus est si beau – c’est un cadre idéal pour faire des études. »

Article soumis par MariKa Kemeny, agente de communication à Glendon


Publié le 27 septembre 2006