Le symposium sur le Mexique organisé par des étudiants de Glendon : un événement à ne pas manquer

Share

Grâce à une forte demande des étudiantEs de Glendon voulant assister à cet événement important, on a décidé d'offrir un nouveau lot de trente billets à un tarif réduit de 15$ chacun exclusivement réservés aux étudiants de Glendon (au lieu de 25$ pour les étudiants hors de Glendon). Il comprend le déjeuner, un dîner complet à la mexicaine accompagné d'un spectacle culturel, et l'assistance aux panels. Une réception formelle aura lieu dans le Manoir après la conférence à un frais d'entrée supplémentaire de 5$.

Contactez-nous à Registration@MexicoSymposium.org pour profiter de cet offre!
Inscription pour l'admission générale peut se faire en ligne à
www.MexicoSymposium.org/registration



Parmi les événements incontournables en février se trouve le onzième Symposium annuel en Études internationales de Glendon intitulé
À travers les frontières : Perspectives diverses du Mexique. Cette conférence internationale se déroulera en anglais à Glendon le samedi 11 février, et présentera des panélistes venant d’Amérique du Nord et d’Europe.

« Le Mexique est un pays dont le nom est familier au Canada depuis de nombreuses années, particulièrement en raison de l’ALENA, explique Karen Murray, membre du comité organisateur. Et pourtant nous, les habitants du Nord, connaissons peu la culture mexicaine en dépit de l’attrait qu’elle a pour nous. »

Pays hispanique le plus peuplé du monde, le Mexique se situe dans un espace unique entre l’Amérique du Nord, largement anglophone, et le monde hispanique de l’Amérique latine. Les mouvements sociaux et les changements politiques au Mexique touchent les deux continents de manière très différente. Les panels de la conférence exploreront ces rapports en vue de renforcer les relations entre le Mexique et le Canada et d’encourager une compréhension plus large de la diversité de la nation mexicaine. Les panels couvriront des questions comme les relations entre le Mexique et le Canada, le Mexique et l’ALENA, la culture et la politique, la démocratisation, les enjeux hommes-femmes et le développement rural.


Le Mexique présente un intérêt particulier cette année, en raison des élections qui auront lieu en juillet. Aux dernières élections, en 2000, le parti qui avait détenu le pouvoir pendant plus de 70 années consécutives avait été battu. Les élections de cette année s’annoncent très pluralistes et le résultat devrait refléter l’évolution du pays vers une plus grande démocratisation.

Le symposium sur le Mexique fait partie d’une longue liste de conférences réputées à Glendon et à York. Les symposiums antérieurs ont porté sur Cuba, la Chine, l’Afrique du Sud, le Moyen-Orient, l’Union européenne, le Sud-est asiatique, le Brésil, la Russie, l’Inde et la Région des Grands lacs africains. La tenue de futures conférences sur la Turquie et l’Asie centrale est actuellement à l’étude.

« Cet événement annuel est entièrement organisé et financé, grâce à des collectes de fonds, par un comité d’étudiants de premier cycle très dévoués – ce qui explique essentiellement le succès du projet, précise Karen Campbell, coordonnatrice de l’événement cette année. Le comité espère accueillir à ce symposium des étudiants et des professeurs représentant un grand nombre des facultés de York. »

En plus de l’organisation du symposium, le projet comprend toujours un séminaire d’automne sur la région choisie, un voyage d’études sur place en vue de la rédaction d’une dissertation et, parfois, la publication des actes de la conférence.

Pour obtenir des informations sur l’inscription au symposium et sur les divers panels, veuillez visiter www.MexicoSymposium.org. Cette conférence d’une journée comprend aussi un petit-déjeuner léger et, le midi, un repas complet de spécialités mexicaines avec divertissement.

Cet article a été soumis par Michael Thayer, étudiant de Glendon chargé des relations avec le public et les médias dans le cadre du symposium sur le Mexique, et par Marika Kemeny, spécialiste en communications du Collège Glendon.


Publié le 24 janvier 2006