Soirée de retrouvailles pour les anciens du certificat en traduction espagnol-anglais : une occasion exceptionnelle de renforcer ses réseaux

Partager

<p>La soir&eacute;e de retrouvailles qui r&eacute;unit chaque ann&eacute;e les dipl&ocirc;m&eacute;s du certificat en traduction espagnol-anglais de Glendon a eu lieu le 23 mars dernier, en pr&eacute;sence d&rsquo;une foule record. Cette rencontre est l&rsquo;occasion pour les &eacute;tudiants actuellement inscrits et pour les anciens de se rassembler et de discuter de leurs exp&eacute;riences, tant professionnelles que personnelles, dans le domaine de la traduction.</p>
<p><img style="float: right;" src="http://myglendon.yorku.ca/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/imagemanager/files/20110418/04_Emma_Woolridge_Sarah_Starkman_sm.jpg" alt="" width="250" height="153" /><span class="image_caption">&Agrave; droite : De gauche &agrave; droite : &eacute;tudiante Emma Woolridge avec Sarah Starkman, dipl&ocirc;m&eacute;e de Glendon</span></p>
<p>La conf&eacute;renci&egrave;re &eacute;tait cette ann&eacute;e <a href="http://www.linkedin.com/pub/lola-bendana/b/438/b7a" target="_blank">Lola Bendana</a>, directrice de Multi-Languages Corporation, qui a parl&eacute; des pratiques commerciales du milieu et du professionnalisme. Lola Bendana est &eacute;galement repr&eacute;sentante pour le Canada et pr&eacute;sidente de l&rsquo;<a href="http://www.imiaweb.org/default.asp" target="_blank">IMIA</a> (International Medical Interpreters Association), vice-pr&eacute;sidente de l&rsquo;<a href="http://www.ailia.ca/" target="_blank">AILIA</a> (Association de l&rsquo;industrie de la langue) et membre de <a href="http://criticallink.org/" target="_blank">Critical Link Canada</a>.</p>
<p>La pr&eacute;sentation de Mme Bendana a &eacute;t&eacute; suivie des t&eacute;moignages de quatre &eacute;tudiantes dipl&ocirc;m&eacute;es du programme de certificat, Jennifer Arango, Kaitlin Heximer, Rosana Maciel et Sarah Starkman.</p>
<p>Jennifer Arango a parl&eacute; de l&rsquo;interpr&eacute;tation en milieu communautaire &agrave; Toronto. Elle a rappel&eacute; la relation n&eacute;cessaire et productive qui unit la traduction, en particulier la traduction et l&rsquo;interpr&eacute;tation communautaires, aux activit&eacute;s de d&eacute;fense et de promotion des droits. Elle a d&eacute;crit comment elle int&eacute;grait les questions de traduction, de revendication et de genre &agrave; ses recherches et &agrave; son travail professionnel. Jennifer est inscrite en ce moment &agrave; la ma&icirc;trise en traduction de Glendon.</p>
<p><img style="float: left;" src="http://myglendon.yorku.ca/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/imagemanager/files/20110418/01_M-C_Guzman_Lola_Bendana_sm.jpg" alt="" width="250" height="259" /></p>
<p><span class="image_caption">&Agrave; gauche : De gauche &agrave; droite : Maria Constanza Guzm&aacute;n, coordonnatrice du Certificat, avec Lola Bendana</span></p>
<p>Ce fut ensuite au tour de Kaitlin Heximer de prendre la parole, pour aborder la question des diff&eacute;rences entre les &eacute;tudes de premier cycle et les &eacute;tudes sup&eacute;rieures et celle de la compl&eacute;mentarit&eacute; de la formation professionnelle et de la recherche : &laquo; Pendant mes &eacute;tudes pour le certificat, j&rsquo;ai acquis toutes sortes de comp&eacute;tences qui me servent chaque jour dans ma vie professionnelle, comme la facturation, la recherche documentaire et l&rsquo;art de collaborer avec des coll&egrave;gues, a-t-elle expliqu&eacute;. Les travaux de deuxi&egrave;me cycle m&rsquo;ont permis d&rsquo;explorer les aspects litt&eacute;raires et culturels de la traduction [&hellip;] La vie universitaire fournit aussi d&rsquo;excellentes occasions d&rsquo;approfondir les questions qui vous passionnent sur les enjeux de la traduction, d&rsquo;&eacute;largir et de partager la connaissance que vous en avez. &raquo; Comme sa coll&egrave;gue, Kaitlin est inscrite &agrave; la ma&icirc;trise en traduction de Glendon.</p>
<p>Rosana Maciel, titulaire d&rsquo;un baccalaur&eacute;at sp&eacute;cialis&eacute; en &eacute;tudes hispaniques, est coordonnatrice pour l&rsquo;espagnol chez Dussault Translation lt&eacute;e. Elle a parl&eacute; du flux des travaux et de son poste de directrice des traductions pour cette entreprise. Elle a soulign&eacute; l&rsquo;importance pour les &eacute;tudiants et futurs traducteurs de d&eacute;fendre leur langue et leur a rappel&eacute; qu&rsquo;&agrave; titre de traducteurs, ils se trouvent &eacute;galement &agrave; l&rsquo;enseigner. Elle a parl&eacute; aussi de l&rsquo;importance de varier les m&eacute;thodes utilis&eacute;es pour la recherche et la documentation.</p>
<p style="text-align: center;"><img style="display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;" src="http://myglendon.yorku.ca/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/imagemanager/files/20110418/02_Arango_Starkman_Heximer_Bendana_Maciel_Guzman_sm.jpg" alt="" width="500" height="331" /><span class="image_caption">De gauche &agrave; droite : Jennifer Arango, Sarah Starkman, Kaitlin Heximer,<br />Lola Bendana, Rosana Maciel et Maria Constanza Guzm&aacute;n</span></p>
<p>Sarah Starkman, titulaire elle aussi d&rsquo;un B. A. sp&eacute;cialis&eacute; en &eacute;tudes hispaniques de Glendon, travaille comme traductrice ind&eacute;pendante; elle fait des transcriptions, de la correction et de la r&eacute;vision. Elle a lou&eacute; le climat si favorable &agrave; l&rsquo;apprentissage qui caract&eacute;rise le programme de Glendon et a fait de sages recommandations aux futurs dipl&ocirc;m&eacute;s.</p>
<p>Les &eacute;tudiants qui ont assist&eacute; &agrave; la soir&eacute;e des anciens ont eu de nombreux commentaires positifs. &laquo; J&rsquo;ai bien aim&eacute; entendre les histoires de ces personnes sur leur parcours depuis la fin de leur certificat et sur la fa&ccedil;on dont &ccedil;a les a aid&eacute;es &agrave; se rendre l&agrave; o&ugrave; elles sont maintenant &raquo;, a indiqu&eacute; l&rsquo;un d&rsquo;entre eux. Un autre a particuli&egrave;rement appr&eacute;ci&eacute; la sinc&eacute;rit&eacute; des r&eacute;ponses et des r&eacute;cits des quatre pr&eacute;sentatrices au sujet de leur contribution au domaine de la traduction, y compris leur d&eacute;vouement et leur engagement envers la communaut&eacute;.</p>
<p>&laquo; La pr&eacute;sentation de Lola sur le fonctionnement d&rsquo;une agence de traduction est tr&egrave;s utile, elle nous a bien renseign&eacute;s sur les t&acirc;ches pr&eacute;cises qui nous attendent, comme faire des factures ou obtenir une assurance, et sur l&rsquo;importance de respecter les d&eacute;lais et d&rsquo;agir de fa&ccedil;on responsable &raquo;, a comment&eacute; une autre personne.</p>
<p style="text-align: center;"><img style="display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;" src="http://myglendon.yorku.ca/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/imagemanager/files/20110418/03_audience_sm.jpg" alt="" width="500" height="291" /><span class="image_caption">Il y avait beaucoup de monde &agrave; cette r&eacute;union</span></p>
<p>&laquo; C&rsquo;&eacute;tait g&eacute;nial d&rsquo;entendre le point de vue de Lola Bendana sur le milieu de la traduction professionnelle, en particulier sur le fonctionnement d&rsquo;une agence. Et c&rsquo;&eacute;tait tr&egrave;s gratifiant d&rsquo;entendre les anciennes raconter leurs exp&eacute;riences et l&rsquo;interpr&eacute;tation qu&rsquo;elles en font, et de voir comment elles int&egrave;grent leur certificat &agrave; leur vie professionnelle. &raquo;</p>
<p>&laquo; Cette soir&eacute;e montre bien pourquoi nous sommes si fiers de travailler &agrave; Glendon, a d&eacute;clar&eacute; pour sa part la professeure Martha B&aacute;tiz, qui enseigne au programme de certificat. Nos anciens sont devenus des professionnels accomplis, et leur enthousiasme, leur investissement personnel sont une source d&rsquo;inspiration autant pour nous, les professeurs, que pour les &eacute;tudiants. &raquo;</p>
<p>&laquo; Nous sommes convaincus de l&rsquo;importance de cet &eacute;v&eacute;nement pour le dialogue et l&rsquo;&eacute;change, a comment&eacute; la coordonnatrice du programme de certificat en traduction espagnol-fran&ccedil;ais, la professeure <a href="http://gl.yorku.ca/GlProfProfiles.nsf/UniqueF/GGAT-7NJQB7?OpenDocument&amp;subnavigation=professeurs" target="_blank">Maria Constanza Guzm&aacute;n</a>. Les &eacute;tudiants apprennent beaucoup des dipl&ocirc;m&eacute;s, des professionnels et de leurs pairs, qui ont v&eacute;cu des exp&eacute;riences semblables &agrave; celles qu&rsquo;ils vivent et qui connaissent les diff&eacute;rents aspects du quotidien dans le milieu qui attend les futurs dipl&ocirc;m&eacute;s apr&egrave;s leurs &eacute;tudes. Et puis ils rencontrent des gens qui peuvent leur servir de mod&egrave;les, ils d&eacute;couvrent des possibilit&eacute;s professionnelles et des perspectives d&rsquo;engagement communautaire auxquelles ils n&rsquo;avaient peut-&ecirc;tre pas song&eacute; jusque-l&agrave;. &raquo;</p>
<p><em>Un article de Marika Kemeny, agente de communication de Glendon</em></p>

Publié le 21 avril 2011