Succès sans précédent pour la Journée de simulation de l’ONU à Glendon

Share

Malgré la grève en cours, la Journée de simulation de l’ONU qui a eu lieu à Glendon le 21 novembre 2008 avait une ampleur jusque-là inégalée. Le thème de la rencontre était le développement international, en particulier les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui doivent être atteints d’ici 2015. Plus de 100 délégués y prenaient part, venus des écoles secondaires de la grande région de Toronto, entre autres des écoles North Toronto, Vaughan Road, Sinclair Secondary et Western Technical-Commercial.


En train de voter

Les délégués représentaient différents pays membres du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ou du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Les deux comités étaient présidés par des étudiants de Glendon, dont certains représentaient des États de premier rang comme le Royaume-Uni, les États-Unis et la République populaire de Chine.

Un des comités à la Journée de simulation de l’ONU

La journée a débuté par le mot de bienvenue du principal de Glendon, Kenneth McRoberts, suivi du discours introductif du professeur Stanislav Kirschbaum, du département d’Études internationales de Glendon. Le professeur Kirschbaum a encouragé les élèves à agir dans le domaine international et a parlé de la réforme en cours aux Nations Unies.

À gauche : Dennis Howlett, coordonnateur du campagne 'Make Poverty History' présente son discours au délégués


Les délégués des deux comités ont pu ensuite profiter de plusieurs heures de débats fructueux et parvenir à l’adoption de résolutions. Le groupe était très enthousiaste et plusieurs délégués ont reçu un prix pour leur travail remarquable tout au long de cette journée.


Lors de la cérémonie de clôture, Dennis Howlett, coordonnateur de la campagne Make Poverty History, a raconté aux délégués et au personnel son passage devant l’Assemblée générale de l’ONU, alors qu’il devait prononcer un discours au sujet des objectifs du Millénaire pour le développement, dans le contexte d’un débat lors d’une session extraordinaire de haut niveau. Tous les conférenciers nous ont fait l’honneur de leur présence à cette occasion.


À droite : Une discussion en comité

Des enseignants, faisant office de conseillers, accompagnaient la plupart des groupes. Ils ont abondamment louangé l’excellence de l’organisation, le professionnalisme du personnel et la participation active de chacun. La Journée de simulation de l’ONU a été une expérience favorable à tous les participants et l’on espère un succès au moins égal pour la rencontre de 2009.

Article proposé par Alexandra Ross, étudiante de troisième année au département d’Études internationales de Glendon et secrétaire générale de la Journée de simulation de l’ONU 2008

Publié le 10 décembre 2008