Le Festival des Mots et des Images présente « La voz Sonora de las Américas »

Partager

La soirée littéraire « La voz sonora de las Américas », qui aura lieu le mardi 14 octobre 2014 à 18 h 30 dans la salle A300 du Centre d’excellence du Collège Glendon, réunira plusieurs auteurs renommés des Amériques : George Elliott Clarke, Ricardo Sternberg, Rowley Jeffrey, Alejandro Saravia et Juan Pascual-Leone. Entrée gratuite.

George Elliott Clarke, poète et dramaturge de renom, est né à Windsor, en Nouvelle-Écosse, près de la communauté de loyalistes noirs de Three Mile Plains, en 1960. Il est actuellement professeur titulaire de la chaire de la littérature canadienne à l’Université de Toronto. Il vit à Toronto, mais a aussi une propriété en Nouvelle-Écosse. Parmi les nombreux prix et honneurs qui lui ont été décernés, on compte : le Prix Portia White pour accomplissement artistique (1998);  le prix du Gouverneur général, catégorie Poésie (2001); la Médaille d'or du Prix du magazine canadien, catégorie Poésie (2001); le prestigieux Dr. Martin Luther King Jr. Achievement Award (2004); le Prix Trudeau de la Fondation Pierre Elliott Trudeau (2005); le Prix du Livre de Dartmouth pour œuvre de fiction (2006); le Prix Eric Hoffer, catégorie Poésie (2009). De plus, on lui a décerné l'Ordre de la Nouvelle-Écosse (2006), le rang d'Officier de l'Ordre du Canada (2008) et huit doctorats honoraires. Il est l'auteur de plusieurs recueils de poésie, y compris son plus récent, Traverse (Exile Editions, 2014), ainsi que de pièces de théâtre, de scénarios, de libretti et d'œuvres de fiction.

Le poète et romancier Alejandro Saravia est né à Cochabamba, en Bolivie. Il vit au Québec depuis 1986, où il poursuit une carrière en journalisme. Il est l'auteur de Ejercicio de serpientes (1994) et de La brújula desencadenada (1996), publiés par Editorial Hispanos de Toronto. Il a aussi publié le roman Rojo, amarillo y verde (2003), les recueils de poèmes Habitante del décimo territorio (2000), Oilixes helizados (1998), Lettres de Nootka (2008) et Jaguar con corazón en la mano (2010) avec l'aide d'Artifact Press de Toronto et de la maison d'édition La Enana Blanca de Montréal. Ses livres les plus récents, Cuarenta momentos chilenos et L’homme polyphonique ont été publiés en 2013 et 2014, respectivement. Ses textes ont paru dans des anthologies, magazines et journaux du Canada et des États-Unis d’Amérique. Il a reçu plusieurs prix et nominations pour ses écrits, entre autres du concours de nouvelles « Nuestra Palabra » (Toronto, Canada) et du concours de poésie ibéroaméricaine « Neruda 100 años 1904-2004 » (Temuco, Chili).

Né à Rio de Janeiro, au Brésil, le poète Ricardo Da Silveira Lobo Sternberg est professeur au Département d’espagnol et de portugais de l’Université de Toronto. Il a reçu un doctorat en Littérature comparée de l’University of California, Los Angeles. De 1975 à 1978, il a été un Junior Fellow de la Society of Fellows de Harvard University. Il a publié quatre recueils de ses propres poèmes : The Invention of Honey (Montréal: Vehicle Press, 1990, 1996), Map of Dreams (Montréal: Vehicle Press, 1996), Bamboo Church (Montréal: McGill-Queens University Press, 2003, 2006), et Some Dance (Montreal: McGill-Queens University Press, 2014). Il a aussi publié des traductions de poètes tels que Jorge de Lima, Carlos Drummond de Andrade et João Cabral de Melo Neto, ainsi que divers articles dans des revues spécialisées, telles que Luso-Brazilian Review, Bulletin of Hispanic Studies, Hispanofila, Bulletin of Hispanic Studies et autres. 

Né en Grenade, dans les Antilles, en 1941, Rowley Jeffrey a commencé sa carrière d’enseignant avant d’immigrer au Canada, où il a complété un baccalauréat spécialisé en Économie et Sciences politiques à l’Université York. En 2004, il a obtenu un diplôme en Droit de University of Hertfordshire, en Angleterre. Il a été enseignant jusqu’à sa retraite et est aujourd’hui écrivain, vivant au Canada. Son premier roman, Gems in the Cracks, écrit en 2008, a été inscrit à la liste préliminaire des finalistes du prestigieux IMPAC International Dublin Literary Award d’Irlande, en 2010. Il siège actuellement au conseil d’administration de la Grenada Boys’ Secondary School Alumni Association de Toronto et travaille à la publication de son deuxième roman, Who Sinned?, un drame fascinant et émouvant qui pousse à la réflexion.

Le poète Juan Pascual-Leone, professeur de psychologie et chercheur, est codirecteur du « Developmental Processes Laboratory » du Département de Psychologie de l’Université York. Non seulement publie-t-il des articles pour revues spécialisées, mais il poursuit aussi ses aspirations de poète, centrées sur ce qu’un critique a qualifié de « poésie du quotidien ». Une collection de ses poèmes écrits originellement en anglais sera publiée au début de l’année 2015 et sera accompagnée de traductions en espagnol.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec Margarita Feliciano au 416-487-6787 ou visitez le site www.festivalofimagesandwords.ca.


Publié le 10 octobre 2014