Bonne nouvelle pour les futurs enseignants de français!

Share

par Marika Kemeny, agente de communication de Glendon

Connaissez-vous la nouvelle de l’année pour les étudiants de Glendon? C’est le tout nouveau baccalauréat bilingue en enseignement de l’Université York (B.Ed.), offert à Glendon à partir de septembre 2007. Ce programme exceptionnel est conçu pour former des enseignants en français, français intensif et immersion française aux niveaux préscolaire et primaire (de la maternelle à la 6e année). Offert par la faculté d’éducation de York, il se poursuit en même temps que le B.A. régulier, ce qui en fait le premier programme du genre en Ontario pour la formation des enseignants spécialisés en immersion française.

« Voilà une occasion formidable, et longuement attendue, pour les étudiants qui pensent s’inscrire à Glendon, de même que pour ceux qui y sont déjà inscrits », de commenter Louise Lewin, principale adjointe (Services aux étudiants) de Glendon. Elle a travaillé de concert avec la faculté d’éducation de York à la création de ce programme. « Le besoin d'enseignants en français est criant dans tout le système scolaire ontarien, à tous les niveaux, dit-elle, mais particulièrement dans le réseau d’immersion française. » Elle est persuadée que le nouveau programme comblera ces lacunes, et que Glendon est l’endroit idéal pour l’offrir.

« Notre campus bilingue multidisciplinaire et l’excellence de nos programmes d’enseignement des langues sont l’arrière-plan parfait pour ce bac en enseignement bilingue, affirme-t-elle. Nous pouvons former des enseignants de français qualifiés, des professionnels qui auront une connaissance approfondie de la langue française et une vaste expérience de la culture francophone. Les étudiants ont en effet la possibilité de pratiquer le français chaque jour à Glendon, et de prendre part à toutes sortes d’activités universitaires et culturelles en français, avec les clubs, le théâtre, la pratique des arts... »

Le nouveau programme situé à Glendon offrira aux étudiants de 3e année la possibilité de faire un échange dans un milieu francophone, que ce soit au Québec, ailleurs au Canada ou encore en Europe. Ceux qui ne pourront passer leur 3e année à l’extérieur pourront choisir un équivalent de 12 crédits de français en contexte culturel francophone. Le baccalauréat en enseignement comprend aussi des stages pratiques continus qui permettent aux étudiants d’acquérir une expérience concrète du travail en classe. Ces options sont en train d’être mises au point, et les possibilités prometteuses foisonnent.

Vous êtes toujours là? Voici donc l’essentiel. Pour faire une demande, vous devez avoir accumulé au moins 24 crédits. Vous devez pouvoir étudier à plein temps et être inscrit dans un programme de baccalauréat, à Glendon ou à toute autre faculté de l’Université York. Quand vous aurez soumis votre demande, vous devrez aussi subir un test d’évaluation de vos compétences en français.

Les diplômés du programme obtiendront un B.A. et un B.Éd. de l’Université York. Ils seront qualifiés pour l’enseignement préscolaire et primaire dans les écoles anglophones, et pourront enseigner aussi le français, le français intensif et le français en immersion, aux mêmes niveaux.

Notez bien la date limite pour les demandes d’admission : le 9 mars 2007. Pour faire votre demande, vous devez suivre le processus normal de demande d’admission et répondre aux exigences des programmes de baccalauréat en enseignement de York. Vous trouverez toute l’information et les formulaires nécessaires sur le site Web de la faculté d’éducation de l’Université York, au www.yorku.ca/foe/Programs/BEd/Concur/index.html.
Pour plus de détails de Glendon veuillez consulter
www.glendon.yorku.ca/francais/futursetudiants/programmes/bed.html.

« Nombreux sont ceux qui, parmi nos étudiants actuels et éventuels, ont montré un intérêt sérieux pour l’enseignement du français, remarque Mme Lewin. C’est un très bon choix de carrière, qui offre d’excellentes perspectives d’emploi. »


Publié le 8 février 2007