Réception en l’honneur des récipiendaires de bourses d’études à Glendon

Share

Près de 70 étudiants accompagnés d’amis ou de membres de leur famille ont assisté à la Réception annuelle des bourses d’études qui s’est tenue le 25 septembre à Glendon. À cette occasion, les étudiants ont reçu leurs prix et des félicitations pour leur réussite scolaire.

Dans son discours d’accueil, le principal de Glendon, Kenneth McRoberts, a encouragé les étudiants à continuer d’élargir leurs horizons grâce à l’excellente formation bilingue en arts libéraux qu’ils reçoivent à Glendon. Il les a aussi exhortés à profiter au maximum de la vie sur le campus. « Il n’existe peut-être pas de réponses toutes faites à vos questions, a dit McRoberts, mais vos études universitaires vous aideront à découvrir les questions que vous souhaitez examiner. Vous apprendrez en même temps à mieux vous connaître. »

À droite : Tamaisha Eytle et Sabina Khan

La principale adjointe (Services aux étudiants) Louise Lewin, qui était l’hôte de la réception, a fait remarquer que les étudiants qui profitent pleinement de leurs années à l’université prennent part aux activités proposées sur le campus. « C’est en participant à des clubs et à des activités culturelles, en faisant partie du gouvernement étudiant et en utilisant les services offerts que l’on profite vraiment de la vie étudiante », a dit Lewin.

Kristin Pennington, étudiante de 2e année dans les programmes d’Études des femmes et d’Études canadiennes, a abondé dans le sens de Lewin en faisant part de son expérience à Glendon. Pennington, qui est récipiendaire du Prix de distinction de la Gouverneure générale, a donné son avis sur la manière de réussir à l’université. En plus d’être une excellente étudiante, elle est « don » dans une résidence et membre de plusieurs clubs étudiants de Glendon. « Il est important de bien planifier son temps et de rester à jour dans son travail. Mais il faut aussi savoir demander de l’aide et, à Glendon, on peut toujours se faire aider, que ce soit pour la rédaction d’essais, des questions d’orientation professionnelle ou si l’on a des préoccupations personnelles ou financières. »

À droite: Kristin Pennington, récipiendaire du Prix de distinction de la Gouverneure générale


Une fois la partie officielle de la réception terminée, les participants ont été invités à bavarder entre eux et à prendre un café et du gâteau, dans l’ambiance conviviale qui caractérise Glendon. Sabina Khan, étudiante de 2e année en Mathématiques et récipiendaire d’une bourse pour étudiant en cours d’études, en raison de ses excellents résultats (elle a obtenu une moyenne générale cumulative de 8,25 l’année dernière), a déclaré : « C’est vraiment une bonne université. Les professeurs sont sympas et connaissent tous les étudiants de la classe. » Tamaisha Eytle, étudiante de 2e année en Études internationales, a ajouté : « Glendon est un lieu animé, sympathique et agréable. Je ne sais pas encore ce que je ferai une fois diplômée. Je retournerai peut-être en Jamaïque pour fonder une ONG axée sur l’emploi des jeunes ou bien une école des arts de la scène. Mes études à Glendon me prépareront bien à mon avenir professionnel, quel qu’il soit. »

À gauche : Kiruthiga Shanmuganathan, récipiendaire d'une bourse d'entrée, avec sa mère

Kiruthiga Shanmuganathan, récipiendaire d’une bourse d’entrée de première année, est inscrite dans le programme d’Économie et commerce. Elle aimerait peut-être devenir comptable agréée. « J’ai de la famille en France, a-t-elle expliqué. Je suis donc très contente de pouvoir suivre des cours en français à Glendon et d’avoir l’occasion de pratiquer cette langue. La prochaine fois que j’irai en France, je parlerai beaucoup mieux le français. »

Ashley Thomas a reçu une bourse d’études (de première année) de la Reine Elizabeth, en raison de ses excellentes notes à l’école secondaire. Elle étudie la Linguistique et espère plus tard enseigner le français. « Les cours me plaisent et Glendon est l’endroit parfait pour me permettre d’atteindre mes objectifs. »

À gauche: Ashley Thomas, récipiendaire d'une bourse d'étude de la Reine Elizabeth

Originaire de Calgary, en Alberta, Sarah Jansen a reçu une des bourses d’entrée Harris Steel. Ces bourses ont été créées pour « encourager de brillants étudiants de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et du Québec à étudier en Ontario et, ainsi, promouvoir l’unité canadienne ». Ce mandat caractérise bien Sarah qui a choisi le programme d’Études internationales et veut continuer à améliorer son français. « Je crois que j’aimerais être diplomate, mais on verra car je viens seulement de commencer mes études », a dit Jansen.

À droite : Sarah Jansen, qui a reçu une bourse d'entrée Harris Steel

« Ce n’est pas toujours facile de faire tout ce qui est exigé pour les cours », a déclaré Jonathan Kates, étudiant de 1re année dans les programmes d’Études internationales et d’Espagnol. « Mais j’aime beaucoup l’esprit de communauté de Glendon et la vie en résidence. Je sais qu’en suivant des cours ici, je vais pouvoir satisfaire ma passion pour les langues et les affaires diplomatiques. »

À gauche : Jonathan Kates

Alex Ross, qui est en 2e année d’Études internationales, est un brillant étudiant. Il a non seulement reçu une bourse d’études renouvelable pour ses notes élevées, mais aussi le prix Harry S. Ellis pour ses excellentes notes en philosophie. Il est très actif sur le campus et, depuis cette année, il est rédacteur en chef de Pro Tem, le journal des étudiants de Glendon. « Il faut apprendre à trouver un équilibre, à gérer son temps et à jongler avec différentes activités, a expliqué Ross. Il faut aussi savoir être souple et s’adapter constamment à de nouvelles priorités et responsabilités. Enfin, il est important de garder du temps pour soi. » Ross pense faire une maîtrise en journalisme car, en travaillant à Pro Tem, il s’est découvert une passion pour l’écriture.

À droite : Alex Ross, rédacteur en chef de Pro Tem et récipiendaire d'une bourse d'excellence

Une présence très importante à la réception de cette année (ainsi qu’à de nombreuses réceptions antérieures) était celle des donateurs M. et Mme Marshall, dont la fille, Lori Ann Marshall, est décédée d’une maladie chronique durant sa 3e année à Glendon. La bourse Lori Ann Marshall, créée par M. et Mme Marshall en 1989 en l’honneur de leur fille, est décernée deux fois par an à des étudiants ayant un handicap permanent et des besoins financiers.

Cette année, des bourses d’études, des prix, des bourses et des subventions totalisant plus d’un million de dollars ont déjà été attribués à des étudiants de Glendon. Il faut souligner que la directrice des Services financiers aux étudiants, Fiona Kay, et son équipe jouent un rôle crucial à cet égard. En effet, elles organisent non seulement les remises de prix annuels, mais elles offrent aussi toute l’année une aide financière et un soutien aux étudiants qui ont d’excellents résultats ou des besoins financiers.


Donateurs M. et Mme. Marshall avec (au centre) Fiona Kay, directrice des Services financières aux étudiants de Glendon

Un article de Marika Kemeny, agente de communication de Glendon

Publié le 6 octobre 2008