Un livre récent explore le rôle de l’histoire de l’Europe centrale dans la politique actuelle

Share

L’histoire et la politique de l’Europe centrale et la place qu’elles occupent au sein de l’Union européenne, voilà ce que le professeur Stanislav Kirschbaum du Département d’études internationales de Glendon examine dans un nouveau livre dont il a récemment dirigé la publication.

Central European History and the European Union (Palgrave Macmillan, octobre 2007) fait partie de la série Studies in Central and Eastern Europe, créée en 2005 par l’éditeur à la suite du VIIe Congrès mondial d’études sur l’Europe centrale et orientale qui s’est tenu en Allemagne la même année.
À gauche : Stanislav Kirschbaum

M. Kirschbaum se dit particulièrement intéressé par « l’importance de l’histoire de l’Europe centrale dans la politique européenne contemporaine. » Après avoir présenté une communication sur la Slovaquie au congrès mondial, M. Kirschbaum a rassemblé une série d’articles sur l’Europe centrale et l’Union européenne.

Ces articles se retrouvent dans ce livre récemment publié. Treize spécialistes de l’histoire et de la politique de l’Europe centrale y explorent la signification de l’Europe, le type de relations historiques ayant existé entre l’Europe centrale et l’Europe occidentale et de quelle manière le développement de l’Union européenne vient s’insérer dans cette dynamique. Ce livre veut aussi comprendre l’héritage des symboles nationaux en Europe centrale et la place qu’ils occupent aujourd’hui.

« La création de l’Union européenne est un des miracles de la politique européenne moderne. Il s’agit d’une expérience qui se poursuit toujours, un modèle sui generis, dont la définition et l’organisation finales restent encore à déterminer », de dire M. Kirschbaum. « Des six premiers pays membres ayant signé le Traité de Rome en mars 1957, l’Union compte maintenant 27 États membres. La dernière expansion s’est produite plus tôt cette année. »

À la fin de la guerre froide en 1989, plusieurs anciens pays communistes ont exprimé leur intention de devenir membres de la Communauté économique européenne, laquelle a précédé l’Union européenne, qui vit le jour en 1992 avec le Traité de Maastricht. Comme ces événements se sont produits dans un laps de temps relativement court, ils soulèvent des questions au sujet de l’importance de l’Union européenne et de la définition de l’Europe, ajoute M. Kirschbaum.

« Ce recueil d’articles par des universitaires d’Europe et des États-Unis aborde des questions relatives à l’histoire de l’Europe centrale qui influent sur la façon dont l’Europe sera définie lorsque l’Union européenne aura trouvé son modèle final ».

Selon M. Kirschbaum, il est maintenant temps de débattre de la définition de l’Europe et du rôle de l’histoire de l’Europe centrale dans cette définition. Le livre Central European History and the European Union veut donc contribuer à ce processus.

M. Kirschbaum, spécialiste de l’Europe centrale, avec un intérêt particulier pour la Slovaquie, est aussi un expert reconnu dans le domaine de la politique étrangère et la défense du Canada. Il a publié plusieurs autres ouvrages, notamment A History of Slovakia: The Struggle for Survival, Historical Dictionary of Slovakia, Historical Reflections on Central Europe et La sécurité collective au XXIe siècle (dir.).

Il est membre de la Société royale du Canada et secrétaire du Conseil international d’études sur l’Europe centrale et orientale, en plus de parler cinq langues : l’anglais, le français, l’allemand, le slovaque et le russe.

Pour de plus amples renseignements sur ce livre, veuillez communiquer avec le professeur Stanislav Kirschbaum par courriel à l’adresse stankosk@glendon.yorku.ca.


Publié le 23 novembre 2007