Un ancien ministre du Cabinet fédéral, M. David Collenette, est nommé membre d’honneur du Collège Glendon

Share

par Marika Kemeny, agente de communication du Collège Glendon

David Collenette, qui a été nommé membre d’honneur au Département de science politique du Collège Glendon, a été ministre du Cabinet fédéral sous trois premiers ministres : Pierre Trudeau, John Turner et Jean Chrétien. Il a dirigé plusieurs ministères, dont les Transports, la Défense nationale, les Anciens Combattants et le ministère du Multiculturalisme et de la Citoyenneté. Après avoir siégé pendant 20 ans à la Chambre des communes – il a été élu pour la première fois en 1974 –, M. Collenette a décidé de ne pas briguer les suffrages lors des élections du 28 juin dernier.


David Collenette est un ancien de Glendon et de York. Il a été le premier diplômé de cette université à occuper les fonctions de député et de membre du Cabinet fédéral. En 1997, il était nommé ministre des Transports et ministre responsable de la Région du Grand Toronto. Il était en outre chargé de plusieurs sociétés d’État, dont la Société canadienne d'hypothèques et de logement, Postes Canada et la Monnaie royale canadienne. Pendant près de trente ans, il a siégé à de nombreux comités du gouvernement et a assumé diverses responsabilités.

Depuis son entrée en fonction comme principal de Glendon il y a cinq ans, Kenneth McRoberts, lui-même professeur de science politique, entretient de bonnes relations de travail avec M. Collenette. Ils ont collaboré à un certain nombre de projets, d’événements organisés par Glendon et de conférences.

« Au fil des années, nous avons établi d’excellents rapports, explique David Collenette, et quand j’ai décidé de quitter la politique en janvier [2004], le principal McRoberts m’a invité à Glendon afin de faire profiter les actuels étudiants de mon expérience. »

En vertu d’un arrangement qu’il qualifie d’« excellent », M. Collenette sera présent à Glendon au moins une journée par semaine pendant l’année scolaire 2004-2005. Il s’est engagé à donner huit conférences durant cette période ainsi qu’à participer à un symposium public dans le domaine de la sécurité internationale. Un conférencier invité de l’extérieur du Canada sera présent à cet événement qui aura lieu en novembre et dont le thème sera annoncé sous peu.

« Je veux que les étudiants sachent que je suis là; le bureau que j’occupe au pavillon York leur sera toujours ouvert. C’est une nouvelle occasion qui m’est offerte de redonner à mon université un peu de ce qu’elle m’a apporté », a déclaré David Collenette.

Qu’est-ce que ça fait de revenir ici en tant que membre officiel de la famille de Glendon? « Pour moi, c’est un retour aux sources et un grand plaisir. J’ai une affection particulière pour ce collège, où j’ai vécu un grand nombre de « premières » dans mon cheminement vers l’âge adulte. C’est ici que je suis devenu parfaitement bilingue et où j’ai développé mes centres d’intérêt. Certaines des plus intéressantes personnalités de la scène politique dans années soixante et soixante-dix – dont René Lévesque et Lester Pearson – sont venues à Glendon pendant que j’y étudiais. Je m’identifie beaucoup aux objectifs et aux idéaux de Glendon, j’admire la beauté du campus et des installations et j’apprécie les occasions offertes par le Collège à tous les membres de sa communauté. »


Publié le 4 octobre 2004