La principale adjointe, Services aux étudiants, de Glendon passe le relais à son successeur

Share

Le principal de Glendon, Kenneth McRoberts, a annoncé récemment que Louise Lewin, principale adjointe, Services aux étudiants, depuis douze ans passera le relais, à la fin de l’année universitaire, à Rosanna Furgiuele, professeure à Glendon depuis de nombreuses années et actuellement directrice du Département d’études françaises de Glendon.

Mme Lewin détient un baccalauréat spécialisé de la faculté Atkinson (Université York), ainsi qu’une maîtrise en éducation et un doctorat de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario (Université de Toronto). Travaillant à l’Université York depuis 1970, elle a occupé divers postes académiques, administratifs et de direction, et a été la première personne à occuper les fonctions de principale adjointe, Services aux étudiants, telles que définies aujourd’hui. Auparavant, le doyen des affaires étudiantes, qui relevait du président de l’Université York, s’occupait de ce secteur. Lorsqu’elle était principale, Dyane Adam – ensuite devenue commissaire aux langues officielles du Canada – a reconnu l’importance d’avoir sur le campus une personne chargée de l’expérience des étudiants, afin de garder ceux-ci à Glendon et de leur assurer une expérience universitaire des plus positive.

À droite : Louise Lewin

« À l’époque, il était considéré comme avant-gardiste de créer à Glendon un poste regroupant tous les aspects de l’expérience étudiante, comme l’intégrité académique, les clubs, le journal et la station de radio des étudiants, ainsi que les activités sociales et culturelles », déclare Mme Lewin. Plusieurs nouveaux secteurs, notamment les échanges internationaux et l’accueil d’étudiants internationaux sur le campus, ont vu le jour grâce à l’esprit d’initiative de Mme Lewin. Glendon comptant aujourd’hui plus de
160 étudiants étrangers, les responsabilités à cet égard se sont accrues et de nouvelles dispositions ont dû être prises. « Ainsi, nous avons créé un club pour les étudiants internationaux et avons recruté un étudiant pour le diriger », explique Mme Lewin. Un vaste programme d’orientation a aussi été spécialement conçu pour les étudiants internationaux, améliorant encore les services en place.

Mme Lewin s’est rendue plusieurs fois à l’étranger pour signer des ententes d’échanges avec d’autres universités. « Les étudiants qui participent à des échanges ont besoin de services qui les aident à mener leurs études et leur vie d’étudiant », précise Mme Lewin. Le processus de sélection des étudiants est rigoureux et comprend une entrevue permettant de déterminer si le candidat au programme d’échange a le niveau d’études requis et les compétences linguistiques nécessaires. Il faut aussi s’assurer qu’il est bien informé des cours offerts et des répercussions financières, et qu’il est prêt à surmonter un choc culturel inévitable. Lorsque Mme Lewin a pris ses fonctions, il existait quatre ententes d’échange. Aujourd’hui, Glendon a 19 ententes, notamment avec la France, la Belgique, le Mexique, la Suisse, les Pays-Bas et l’Espagne, et d’autres ententes sont en cours de planification.

Les principaux services relevant de l’adjointe principale continuent de s’élargir. Ils comprennent les services de consultation psychologique et d’orientation professionnelle, les activités sportives, les services financiers aux étudiants, les affaires étudiantes (un secteur qui regroupe la vie en résidence, la conduite des étudiants et les situations critiques, les services aux étudiants internationaux, l’orientation, le soutien aux organisations étudiantes et aux clubs étudiants, l’éducation en matière de santé, et l’aide pour les cérémonies de remise des diplômes), ainsi que les arts et la culture. Cette dernière responsabilité inclut la galerie, le théâtre, l’Ensemble musical de Glendon et des événements spéciaux comme la Semaine francophone, pour ne citer que quelques exemples.

« J’accorde une grande importance aux arts et à la culture qui font partie intégrante d’une éducation en arts libéraux », affirme Mme Lewin. Son soutien a grandement contribué à la formation de l’Ensemble musical de Glendon. Celui-ci compte aujourd’hui 40 chanteurs et musiciens et créée, chaque année, plusieurs programmes en fonction des talents de chacun.

Mme Lewin s’attache aussi à promouvoir la collaboration entre les services qu’elle dirige et les départements du Collège. Voici des exemples récents de collaboration : la galerie et le Département d’économie de Glendon ont réalisé conjointement le projet Expo 67; entre 1999 et 2004, la galerie a présenté cinq projets avec le Département d’études hispaniques de Glendon (Exposition Ana Soler Baena; Incarnations; L’Argentine – où ils sont allés; Peuples autochtones; et l’Échange au Chili, Otros Quijotes); des projets annuels ont été entrepris avec des cours d’art visuel enseignés à Glendon; et la pièce Dom Juan a été montée avec le département des Études d’art dramatique de Glendon.

La collaboration avec les services du campus Keele a aussi été une priorité pour Mme Lewin. Par exemple, Glendon offre des services pour les étudiants adultes en collaboration avec des services semblables sur le campus Keele. Mme Lewin travaille aussi avec le bureau « Student Community and Leadership Development Office » de Keele pour les questions concernant la vie en résidence, le leadership des étudiants, la conduite des étudiants et la résolution de conflits. Pour Mme Lewin, la collaboration à tous les niveaux est essentielle.

À gauche : Rosanna Furgiuele

Mme Lewin est très présente sur le campus, où elle a vécu de 1998 à 2008. « Je n’ai pas seulement veillé au bon déroulement des activités des étudiants, j’y ai aussi participé régulièrement. » Pendant toutes ces années, sa maison a été ouverte à la communauté de Glendon, et elle a souvent reçu des étudiants internationaux, des « dons » des résidences et des membres de son personnel à dîner ou à des rencontres informelles et chaleureuses. Elle assiste régulièrement aux événements artistiques et culturels présentés à Glendon. Elle connaît bien les étudiants, qui lui font confiance et lui témoignent leur amitié.

Mme Lewin est régulièrement à l’origine de nouvelles idées. En 1998, elle a créé, sous sa responsabilité, le poste de coordinateur des diplômés et des communications, afin de dynamiser les contacts avec les diplômés de Glendon, d’organiser des activités à leur intention et de leur donner l’occasion de revenir sur le campus. Sur le plan des communications, son appui à la publication RSVP – une revue annuelle destinée aux diplômés de Glendon – et à Imagine – un bulletin mensuel interne présentant les activités du personnel et des professeurs – illustre la grande importance qu’elle accorde aux communications pour consolider la communauté de Glendon. Elle a aussi créé un Programme de mentorat visant à jumeler des étudiants de 2e, 3e et 4e année avec des étudiants de première année, pour les aider à s’adapter à la vie universitaire. On lui doit également le Programme de mentorat des anciens de Glendon qui permet d’établir des relations de mentorat entre des anciens et des étudiants dans un but de développement professionnel.

Mme Lewin a chapeauté l’élargissement des arrangements académiques pour les étudiants ayant des besoins spéciaux. Aujourd’hui, les arrangements sont faits de manière individuelle, en consultation avec les professeurs, l’administration, les services de consultation psychologique et les étudiants eux-mêmes. Au départ, il s’agissait d’un petit programme; cette année, le personnel de Mme Lewin a fait près de
400 arrangements pour permettre à des étudiants de passer des tests, des examens de mi-trimestre et des examens finaux dans des conditions adaptées à leurs besoins.

« Lorsque j’ai pris mes fonctions, ma vision était de faire en sorte que les étudiants vivent une expérience positive et mémorable pendant leurs études à Glendon », déclare Mme Lewin. Sa vision est encore la même aujourd’hui, mais elle reconnaît que ses responsabilités sont devenues beaucoup plus complexes. « Je suis ravie du choix de mon successeur et je mettrai tout en œuvre pour lui fournir les informations et l’aide nécessaires pour qu’elle reprenne facilement mes fonctions. » À partir de juillet prochain, Mme Lewin occupera un nouveau poste qui s’appuie directement sur son expertise à Glendon : elle sera directrice académique du programme d’échanges d’étudiants Ontario / Rhône-Alpes et restera ainsi en contact avec les étudiants et les programmes d’études à l’étranger.

La transmission d’informations a déjà débuté, Mmes Lewin et Furgiuele se rencontrant régulièrement pour des séances de briefing en prévision du changement cet été. Rosanna Furgiuele connaît bien le secteur de l’administration. Elle est actuellement directrice du Département d’études françaises de Glendon, directrice du Programme de français de Glendon et coordinatrice du Programme bilingue. Par le passé, elle a organisé deux concours de français à Glendon et a été membre de plusieurs comités de départements et de professeurs. Elle a aussi coordonné des programmes d’échanges d’étudiants entre Glendon et des universités en France, en Belgique et au Québec – des responsabilités qui sont directement liées à ses futures activités de coordinatrice, Échanges d’étudiants de Glendon.

Mme Furgiuele détient un doctorat en littérature canadienne-française de l’Université de Toronto et enseigne la langue et la littérature françaises à Glendon. Elle s’intéresse particulièrement à la conception et au développement des programmes d’études et a publié plusieurs ouvrages de français qui sont utilisés dans diverses universités canadiennes et américaines. Cela fait 25 ans qu’elle travaille à l’Université York. Elle a d’abord enseigné sur le campus Keele, puis a travaillé pour le Programme d’études à l’étranger de Keele.

« La plus grande satisfaction que m’apportera ce nouveau poste [de principale adjointe, Services aux étudiants] sera de garder des contacts étroits avec les étudiants », déclare Mme Furgiuele. Dans toutes ses fonctions jusqu’à présent, elle a eu beaucoup de contacts avec les étudiants et est donc bien préparée à conseiller les étudiants et à veiller à la résolution de problèmes les concernant. Elle entend adopter la politique de la porte ouverte envers les étudiants et l’équipe qu’elle dirigera. « Je crois à l’importance d’écouter les étudiants et de leur donner le moyen de s’exprimer. Les Services aux étudiants doivent être au courant de ce qui se passe au sein de la communauté étudiante. »

« J’ai de la chance de pouvoir démarrer sur de solides assisses et d’hériter d’une machine aussi bien huilée », dit Mme Furgiuele. Avec sous sa responsabilité une équipe comptant près de 25 directeurs et membres du personnel, elle reconnaît qu’il est important d’être souple et de s’adapter aux changements à mesure qu’ils se présentent. Elle est aussi consciente qu’elle devra faire face à plusieurs défis, notamment aux contraintes financières imposées à l’université.

Cependant, Mme Furgiuele fait confiance à l’excellence et à l’expérience de l’équipe des Services aux étudiants et compte sur son aide et son soutien. Son approche s’harmonise parfaitement avec celle de Mme Lewin : elle repose sur l’ouverture et l’accueil envers les étudiants, la résolution de problèmes en équipe, l’établissement de priorités, l’élaboration de plans et leur exécution.

Mme Furgiuele débutera son mandat de trois ans le 1er juillet. Elle admet que l’enseignement lui manquera, mais son enthousiasme contagieux, son énergie remarquable et son désir d’apprendre démontrent qu’elle est un excellent choix pour ce poste. « Je suis prête à relever ce défi et impatiente d’atteindre mes objectifs qui sont très semblables à ceux de mon prédécesseur, à savoir améliorer l’expérience des étudiants et faire en sorte qu’ils vivent à Glendon des années d’études enrichissantes, fructueuses et heureuses. »


Un article de Marika Kemeny, agente de communication de Glendon


Publié le 14 avril 2009