Across Borders: Diverse Perspectives on Mexico — une publication toute récente par des étudiants de Glendon

Share

Ce n’est pas tous les jours qu’un ouvrage entièrement produit par des étudiants rassemble les présentations d’un colloque entièrement organisé par des étudiants! Cela arrive, pourtant, et c’est ce qu’on a célébré le 19 avril au salon des étudiants de Glendon, au cours d’une fête qui marquait la parution d’un magnifique volume intitulé Across Borders: Diverse Perspectives on Mexico [« À travers les frontières : perspectives variées sur le Mexique »]. L’ouvrage est une compilation d’articles, écrits par certains des éminents spécialistes du Mexique qui ont pris part, le 2 février 2006, au 11e Symposium annuel d’Études internationales de Glendon.

Six étudiants à leur dernière année de baccalauréat, en concentration d’Études internationales, formaient le comité organisateur du colloque sur le Mexique. Celui-ci mettait en vedette sept panélistes et 20 présentateurs, dont dix ont contribué au volume. Les invités des tables rondes représentaient de nombreuses disciplines, dont l’anthropologie, la sociologie, l’économie, l’histoire, les sciences politiques, les études canadiennes et les études mexicaines. Parmi les participants se trouvaient des diplomates, des universitaires et des personnalités en vue du monde des affaires.


Le comité organisateur du Symposium sur la Mexique - de gauche à droite: Karen Campbell, Chad Craig, Jessica Perkins, Michael Thayer, Abbey Sinclair, Karen Murray

Le colloque sur le Mexique s’inscrit dans une série d'événements similaires, qui ont gagné des prix, et dont la particularité est d’être entièrement dirigés, financés et publiés par des étudiants. Comme par les années passées, le comité organisateur a mené plusieurs activités de financement afin de payer les frais du colloque, le voyage d’études au Mexique et les coûts de la publication du livre.

Chaque symposium annuel met à l’honneur une région ou un pays différent et l’aborde sous plusieurs angles : celui de la politique, de la géographie, de la culture, de l’ethnicité, etc. Les rencontres précédentes portaient sur la région des Grands Lacs africains (en 2005), l’Inde (en 2004), la Russie (en 2003) et le Brésil (en 2002), entre autres. En 2007, le Symposium tournera son attention vers la Turquie. Il est important de noter que le symposium sur le Brésil a été un événement marquant, et ce, de plusieurs façons : c’est le premier dont les actes ont été publiés, et il a reçu en 2003 le Prix de leadership étudiant en internationalisation du Bureau canadien de l’éducation internationale

Ces symposiums permettent aux étudiants de saisir une occasion qui s’offre rarement au baccalauréat, celle de jouer le rôle d’organisateurs d’une rencontre universitaire. Les compétences qu’ils développent au cours de cette expérience leur permettent d’acquérir confiance en eux et professionnalisme, des atouts pour leurs futures carrières. Leur enthousiasme et leur détermination sont canalisés vers cette journée spéciale, le voyage d’études et la publication qui s’ensuivent.

La publication de l’ouvrage paru récemment a été dirigée par deux participantes étudiantes, Jessica Perkins et Karen Campbell, qui avaient manifesté, dès le début du projet, un intérêt particulier pour sa dernière phase. « La publication du livre a demandé beaucoup de travail, mais nous a aussi donné un regard neuf et permis d’apprendre beaucoup de choses, déclare Jessica Perkins, directrice de la publication et des communications de ce colloque. Par rapport à la multitude et à la diversité des tâches que nous avons dû accomplir [pour organiser le colloque], la production du livre a été un exercice beaucoup plus tranquille. »

Elle fait valoir les grands avantages d’une participation au Projet d’études indépendantes. « Nous avons appris tellement de choses en organisant le symposium. Nous étions fières d’avoir réussi à attirer des conférenciers qui connaissent notre sujet sur le bout des doigts, ce qui était parfait pour notre auditoire, qui ne demandait pas mieux que d'approfondir ses connaissances sur le Mexique ». Elle ajoute : « Nous sommes enchantées de publier [dans ce livre] un grand nombre des présentations entendues au colloque, cela nous permet de faire connaître les idées qui ont circulé ce jour-là à un public beaucoup plus large. »

Pour en savoir davantage sur la publication des actes du symposium sur le Mexique
Les personnes intéressées à en savoir plus long sur le Mexique et le Symposium d’études Internationales peuvent se procurer un exemplaire de Across Borders: Diverse Perspectives on Mexico pour la somme de 20 $, par l’intermédiaire de PayPal, en se rendant sur le site Web de l’événement au www.mexicosymposium.org/en/publication. Tous les profits tirés de la vente du livre serviront à soutenir les projets des groupes à venir, dans l’esprit des Symposiums d’études internationales antérieurs. Le comité sur le Mexique envisage aussi certains autres projets, si les profits sont suffisants.

Un article de Marika Kemeny, agente de communication de Glendon


Publié le 9 mai 2007