Une compagnie théâtrale fondée par un ancien de Glendon se rend à Kiev pour jouer Molière

Share

Pour la première fois depuis sa création il y a sept ans, le Bulgakov International Art Festival de Kiev, en Ukraine, a invité une compagnie théâtrale nord-américaine à se produire pendant le festival. La compagnie Talk is Free Theatre Inc. (TiFT) de Barrie, fondée par un ancien étudiant de Glendon, Arkady Spivak, présentera des extraits de sa production de 2005 de Molière ou la Cabale des dévots, pièce écrite en 1929 par Mikhaïl Boulgakov.

Adaptée et mise en scène par Aleksandar Lukac (maîtrise en beaux-arts, 1995), directeur de cours au programme d’art dramatique de Glendon, Molière explore la relation fragile et dangereuse entre Molière, le dramaturge français, et le roi de France Louis XIV. On dit que la pièce a été inspirée par la relation difficile que Boulgakov entretenait lui-même à l’époque avec Joseph Staline. M. Lukac est membre du TiFT depuis ses débuts et a mis en scène huit de ses productions à ce jour.

M. Spivak, producteur artistique de la compagnie, a été invité à présenter Molière au Bulgakov International Art Festival par son fondateur Vitaly Malakhov, qui est aussi directeur artistique du Kiev Drama Theatre on Podil et est l’un des metteurs en scène et acteurs les plus connus d’Ukraine. À TiFT se joindront des compagnies théâtrales du Royaume-Uni, de la Scandinavie, de la Géorgie et de la Russie.


Ci-dessus : Milosh Rodic (à gauche), David Dodsley et Dusan Dukic dans l’adaptation de Molière ou la Cabale des dévots de Talk is Free Theatre Inc., adaptée et mise en scène par Aleksandar Lukac. Photo de Susan Benoit

Il s’agit d’un festival multidisciplinaire de trois jours rendant hommage à la vie et à l’œuvre du dramaturge et romancier Mikhaïl Boulgakov (1891-1940). À cause de sa relation tendue avec Staline, de nombreuses pièces de Boulgakov n’ont été jouées que très peu de fois au cours de sa vie. En plus de Molière, Boulgakov a aussi écrit la pièce Les Jours des Tourbine, une adaptation théâtrale de son roman La Garde blanche. Il est surtout connu pour le roman Le Maître et Marguerite, considéré par le New York Times Book Review comme l’un des plus grands romans du 20e siècle.

À gauche : Aleksandar Lukac

« J’ai connu des expériences semblables à celles de Boulgakov et de nombreux artistes politisés de l’Europe de l’Est pour ce qui est d’être examiné de près par la censure communiste. Monter une pièce, comme Molière, sur cette question, a posé certains problèmes car je travaillais avec des acteurs qui n’ont jamais fait l’expérience de la censure », de dire M. Lukac. « Dans mon adaptation, nous avons donc dû rendre ce contexte pour le public de Barrie. Il sera intéressant de ramener la pièce à son public “original” parce qu’il reconnaît trop bien ces questions et verra notre pièce dans une perspective autre. J’espère que nous ne décevrons pas les attentes des spectateurs et que l’aspect comique des parties improvisées de notre adaptation leur plaira. »

Bien que M. Lukac ne puisse assister au festival, il a répété plusieurs fois avec la distribution de Molière et espère pouvoir tenir une séance de questions en direct après la représentation.

Formée à Toronto en 2002, TiFT a eu pour but au fil des ans de choisir des oeuvres qui formeraient un tout artistique. L’une de ses premières productions complètes, une comédie absurde russe intitulée Christmas at the Ivanovs, mise en scène par Lukac, a été sélectionnée pour un prix Dora Mavor Moore comme Meilleure production dans la catégorie théâtre indépendant. Cette même année, TiFT est déménagé à Barrie où il œuvre toujours aujourd’hui en tant qu’organisme de bienfaisance sans but lucratif.

À droite : Arkady Spivak. Photo reproduite avec l’aimable autorisation de TiFT

Parmi les 27 spectacles montés à Barrie, mentionnons une production environnementale de Oliver!, les premières mondiales des comédies musicales canadiennes Playground et Moving Day, et deux productions de la comédie musicale canadienne Emily. La saison 2008-2009 de TiFT s’ouvrira avec Kiss Me Kate, inspirée de La Mégère apprivoisée de Shakespeare (musique et livret de Cole Porter), qui sera suivie de la comédie Variations on a Nervous Breakdown de Jonathon Monro.

M. Spivak est diplômé de Glendon en art dramatique et en commerce. M. Lukac, qui a mis en scène plus de 50 productions professionnelles au Canada depuis 1992, en plus de productions en Yougoslavie, est un ancien professeur de M. Spivak.

Aleksandar Lukac prévoit mettre en scène Le Maître et Marguerite de Boulgakov au Collège Glendon en février.

Article tiré de Y File, édition du 30 septembre


Publié le 6 octobre 2008