Le français pour l’avenir célèbre à Glendon sa 11e année d’excellence en développement des élèves bilingues du Canada

Share

Vingt-quatre élèves du secondaire, bilingues, venant d’un océan à l'autre du Canada, participeront, du 9 au 12 février 2008, à un forum organisé par Le français pour l'avenir, un organisme qui encourage le bilinguisme au Canada. Le Forum national des ambassadeurs de la jeunesse a été créé en 2002 pour reconnaître les élèves qui ont fait preuve de leadership et réalisé des efforts pour promouvoir le bilinguisme et le biculturalisme dans leurs communautés locales. En tant qu’ambassadeurs de leurs communautés, ces élèves vont cohabiter pendant quatre jours dans le but d’apprendre les uns des autres et de grandir ensemble à l’occasion d’ateliers, de séances avec des mentors, de séances d’orientation en entreprise et d’événements culturels. À la fin du Forum, ces jeunes meneurs rentreront chez eux et se feront les promoteurs du dualisme linguistique, en encourageant leurs camarades dans la voie du bilinguisme.

John Ralston Saul, écrivain de renommée internationale et l'un des fondateurs de l’organisme Le français pour l'avenir, fera un discours lors de la séance plénière de la soirée d'ouverture du 9 février. Les autres membres fondateurs sont l'ancienne mairesse de Toronto, Barbara Hall, l’ancien président de La Banque Royale, John Cleghorn, et une ancienne journaliste de Toronto, Lisa Balfour Bowen, qui a présidé le colloque Le français pour l'avenir en 1997.

À gauche : John Ralston Saul

Les jeunes ambassadeurs viennent des villes canadiennes où un Forum de la langue française a eu lieu. * Chaque année, depuis maintenant six ans, les quatre journées du Forum national des ambassadeurs de la jeunesse se tiennent à Toronto. Les ateliers offerts permettent aux élèves de dialoguer avec des invités réputés, comme des politiciens locaux, des célébrités et des membres de la communauté canadienne des affaires. « French for the Future / Le français pour l’avenir est extrêmement reconnaissant à Glendon, l’un des campus bilingues les plus réputés au Canada, qui, cette fois encore, prête généreusement ses installations à nos ambassadeurs », a déclaré l’un des organisateurs du Forum. Glendon accueillera également le Forum local annuel de la région de Toronto, c’est à dire le colloque Le français pour l'avenir, en avril 2008, à l’occasion duquel les ambassadeurs de la grande région de Toronto qui participeront au Forum de la jeunesse en février feront état des progrès de leurs activités devant leurs pairs.

Thomas Baker, de l’Eastern Shore District High School (Nouvelle-Écosse) avait ceci à dire après avoir participé à la rencontre annuelle : « Le choix de m'inscrire à l'immersion française est l’une des meilleures décisions que j'ai eu à prendre, car elle m’a ouvert des portes et m’a offert des opportunités que je n'avais jamais cru possibles ! » La présidente de l'Association canadienne des journaux depuis 1999, Anne Kothawala, a dit pour sa part : « Ce n'est pas seulement un choix de carrière intelligent [d’apprendre le français]; la maîtrise d'une langue seconde enrichit chaque aspect de votre vie ». Mme Kothawala est fière d’être un « produit bilingue » de la première cohorte d'immersion de l'école Lawrence Park Collegiate de Toronto.

Pendant ces quatre journées, les jeunes ambassadeurs iront visiter la célèbre tour du CN et l’Hôtel de Ville de Toronto; ils assisteront à une pièce de théâtre en français, visiteront le Musée royal de l'Ontario et prendront part à un dîner dans un restaurant français de Toronto.

_ _ _ _

* Les Forums locaux sont des rencontres d’une journée où les élèves du secondaire peuvent entendre des professionnels bilingues, actifs dans de nombreux domaines différents, parler de leur expérience du bilinguisme. Ces professionnels animent des ateliers axés sur la façon dont leurs carrières et leurs vies personnelles ont été enrichies par le fait de maîtriser les deux langues officielles. Les Forums locaux se déroulent entièrement en français. Ils sont conçus pour donner aux élèves l’occasion de créer des réseaux, avec leurs camarades et avec les professionnels bilingues qu’ils rencontrent ce jour-là. En 2008, French for the Future/Le français pour l'avenir organisera des rencontres à Whitehorse, Vancouver, Calgary, Saskatoon, Winnipeg, London, Toronto, Ottawa, Montréal, Fredericton, Moncton, Charlottetown et Halifax.

À propos de Le français pour l'avenir

Le français pour l'avenir a été créé après le référendum du Québec en 1995 pour promouvoir la dualité linguistique du Canada. L’idée qui sous-tend les activités de l’organisme est de montrer les avantages et les impacts sociaux et professionnels positifs qu’apporte le bilinguisme aux élèves inscrits à des cours de français langue première et langue seconde. Depuis sa création, Le français pour l'avenir a continuellement encouragé les communautés francophones et francophiles locales par la reconnaissance des apports professionnels positifs et enrichissants qui peuvent résulter d'une éducation francophone au Canada.

Pour plus d'informations, veuillez visiter le site Web de la conférence, www.french-future.org; ou par courriel : info@french-future.org.


Publié le 4 février 2008